SAINT JACQUES EN COQUILLE AUX NOISETTES


Après les minis vols au vent à la bisque de homard, c’est aujourd’hui au tour du Menu de Noël pour les Fans des produits de la Mer.

J’ai beaucoup de tendresse pour cette recette, car je l’ai ´decouverte et légèrement adaptée du livre Chez moi d’Hélène Darroze offert par mon amie Nathalie pour Noël dernier.

C’est une recette simple mais elle est bluffante. Si vous voulez faire sensation mais sans y passer le réveillon, cette recette est pour vous, parce que avec 3 ingrédients du placard vos saint Jacques se transforment en plat de fête.

Je vous conseille de leur faire un petit support en papier alu pour que les coquilles restent bien à plat dans le four et au service, ce serait vraiment dommage de perdre la délicieuse sauce qui se forme au fond ;o)

Et n’oubliez pas du pain pour saucer…

Et vous, vous aimez mettre des Saint Jacques dans vos menus de fêtes? Comment les préparez-vous?

Bon week-end à tous!

SAINT JACQUES EN COQUILLE AUX NOISETTES

Pour 4 personnes

12 belles coquilles saint Jacques sans corail et leurs coquilles propres

4 belles branches de persil

2 gousses d’ail pelées et dégermées

50g de noisettes

1 citron

50g de beurre

1 belle pincée de fleur de sel

Piment d’Espelette

Bien rincer les noix de saint Jacques et les sécher sur du papier absorbant.

Former avec du papier alu des petits supports pour y caler les coquilles. Disposer sur une lèche-frite.

Préchauffer le four à 180º chaleur tournante.

Torréfier légèrement les noisettes afin de pouvoir enlever leur peau brune. Laisser tiédir puis concasser assez grossièrement.

Rincer et sécher le persil puis le hacer finement.

Râper l’ail le plus finement possible.

Dans une petite casserole, chauffer le beurre à feu vif en fouettant dès qu’il est totalement fondu pour éviter qu’il ne brûle et le laisser prendre une jolie couleur noisette. L’odeur vous guidera. En fouettant on évite que le petit lait ne touche le fond de la casserole et ne brûle au contact direct de la chaleur.

Hors du feu, on ajoute l’ail et le persil en faisant attention car ça saute! Ajouter ensuite le zeste finement râpé du citron. Mélanger et répartir entre les coquilles. Rajouter dans chacune une pincée de fleur de sel et un peu de Piment d’Espelette. Terminer en répartissant les noisettes.

Enfourner 6/8 minutes mais ça sera variable en fonction de la taille de vos coquilles et de la cuisson que vous préférez. Nous on les aime très nacrées à coeur mais on sait que ce n’est pas le cas de tout le monde ;o)

Servir sans attendre, présentées sur leur lit de papier alu et d’un bon pain pour saucer.

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

 

Encore un petit creux…


11 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Su, Sunday 12 December 2021 Répondre

    Tiene pintaza de estar buenísimo y de pedir pan por barras. Me encantan los frutos secos en los platos, me parece que le dan todo el sabor. Un besote.

    • Palmira, Monday 13 December 2021 Répondre

      Es un gran plato, de los sencillos pero que solo piden pan para estar en la gloria. A mi también me gusta mucho usar frutos secos, su punto de textura y grasa siempre son fantásticos.
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • Marhya, Sunday 12 December 2021 Répondre

    ¡Qué buenas!!! No se me hubiera ocurrido hacerlas con avellana pero ahora que te lo veo me dan muchísimas ganas de probarlas.
    ¡Feliz domingo!

    • Palmira, Monday 13 December 2021 Répondre

      Es una manera muy sencilla de prepararlas pero el resultado es sencillamente espectacular!
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • DE DULZANGAS, COMIDITAS Y OTRAS ZARANDAJAS, Saturday 11 December 2021 Répondre

    De puro sencillas tienen que estar deliciosas. Me las apunto porque es de esas recetas que siempre pediría en un restaurante pero nunca se me ocurriría hacerla en casa. Una pregunta, ¿con qué puedo sustituir el pimiento de Espelette?
    Disfruta del fin de semana. Un beso.
    Isabel

    • Palmira, Monday 13 December 2021 Répondre

      Es de estas sencillas que merece la pena animarse en casa porque son muy agradecidas. Usé piment de espelette en homenaje a la chef que es de allí pero en realidad un poco de pimienta recién molida sería perfecta también.
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • Cuca, Friday 10 December 2021 Répondre

    Lo cierto es que vistosas son un rato y me fío de que tienen que estar buenísimas. En casa no hay costumbre de comer vieiras, el marisco es una cosa que amas u odias o eres alérgico y más bien la mayoría son de los últimos y penúltimos así que gambas, langostinos y poca cosa más ¡salimos muy económicos en esto! ja ja ja

    ¡Besos mil!

    • Palmira, Monday 13 December 2021 Répondre

      No te creas, en Bretaña las vieiras son de lo más económico, mucho más que gambas y langostinos al ser locales jajaja
      En casa nos encanta el marisco y salvo las ostras que soy alérgica crudos, guisados, al natural en casa vuelan siempre jajaja
      Pero ya sabes, costumbres familiares también!
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • La cuisine de Poupoule (Christelle), Friday 10 December 2021 Répondre

    Une très belle façon de cuisiner les st jacques comme ça doit être bon
    Bonne journée
    Bisous

    • Palmira, Monday 13 December 2021 Répondre

      Un vrai régal!
      Bises,
      Palmira

  • ANA NUALART PAZ, Friday 10 December 2021 Répondre

    Pues sí, sencilla es esta receta. Y mucho mejor el sabor que le han de dar las avellanas, totalmente convencida.
    Besos y buen fin de semana!