MONA DE PÂQUES LA BRIOCHE TRADITIONNELLE CATALANE POUR LES FILLEULS


Troisième vendredi du mois et nous voici de retour avec Rosa pour notre Défi La Main à la Pâte.

L’idée c’est de plonger les mains dans la farine, de touiller, pétrir pour faire du pain, des pâtes, des brioches, bref tout ce qui implique de la farine et de la levure. Nous ne visons pas la perfection et des conseils pro mais plutôt de s’amuser en faisant des expériences dans lesquelles nous ne nous lancerions pas seules.

Vu que nouys étions en pleine Semain Sainte Rosa a décrété que le thème tournerait autour de la Mona de Pâques, c’est-à-dire sur une base de pâte à brioche.

En Catalogne la tradition veut qu’à Pâques les parrains offrent à leurs filleuls une mona, un gâteau décoré de plumes et décors en chocolat souvent à l’époque actuelle et ce jusqu’à leur 1ère communion. Traditionnellement, ce riche gâteau était une brioche garnie d’oeufs durs.

Après bien des recherches, j’ai choisi cette recette dont j’ai adapté les temps et les processus et le résultat était au-delà de nos esperances. J’ai profité de ma fête le dimanche des Rameaux pour la préparer et la Mona a disparu à toute allure. La pâte est moëlleuse et bien parfumée, pas du tout sèche et pleine de bons arômes.

Comment trouvez-vous la recette du mois? Connaissiez-vous cette tradition catalane?

N’oubliez pas d’aller les Monas de Pâques de Rosa.

Bon week-end à tous!

MONA DE PASCUA Brioche de Paques catalane pour les filleuls

Pour une brioche grande comme la lèche-frite du four

6/8 portions bien généreuses

500g de farine

90g de sucre semoule

100g lait

100g de beurre à température ambiante

3 oeufs

40g levure fraîche

10g sel

Le zeste très finement râpé d’un citron

1CS* de miel

1 oeuf pour la dorure + le nombre d’oeufs durs de notre choix

Sucre semoule et quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger pour le sucre granulé de la décoration

Mélanger la levure émiettée avec le lait tiède.

Dans le bol du pétrin, mélanger la farine avec le sucre, la levure, le sel et le zeste de citron. Former un puits au centre et y mettre la levure délayée dans le lait, les oeufs, le beurre et le miel. Commencer à pétrir avec le crochet pendant  minutes à puissance minimale puis laisser la pâte reposer 5 minutes. La pâte est très molle mais c’est normal, elle va prendre corps au fur et à mesure du pétrissage et du repos.

Repétrir pendant 10 minutes à puissance 2 puis laisser à nouveau au repos pendant 5 minutes.

Pétrir une dernière fois à puissance 3.

Il est essentiel de ne pas rajouter de farine à la pâte pour qu’elle soit bien tendre et moëlleuse après cuisson.

Huiler un grand saladier, bien huiler la pâte sur toutes ses faces, couvrir avec un linge et mettre à pousser pendant environ 2h four éteint lumière allumée.

Pendant la pousse, préparer les oeufs durs, j’aime bien rajouter un trait de vinaigre et du sel pour éviter que si un oeuf casse le blanc coagule instantanément et ne se répande pas dans la casserole. Démarrer la cuisson à froid et compter 7 minutes à reprise de l’ébullition. Mettre à refroidir sous l’eau froide et réserver jusqu’au montage de la mona.

Recouvrir une plaque de four de papier sulfurisé. Après le temps de pousse, la pâte aura presque doublé de volume. La déposer sur le plan de travail légèrement huilé et travailler avec vos mains huilées aussi. Etirer la pâte sur les côtés et la rabattre pour chasser l’air de la pâte et lui donner de la force. Bien rentrer la pâte et la retourner pour former une jolie boule bien lisse. On peut conserver une petite quantité de pâte qui servira éventuellement pour la déco.

Avec les doigts bien huilés, former un trou au centre de la boule et étirer la pâte doucement avec les mains afin de lui donner une forme de couronne de la taille de la plaque du four environ.

Disposer les oeufs durs selon nos préférences, en les enfonçant un peu. Avec la pâte réservée, faire des bandelettes pour recouvrir les oeufs de croix de pâte.

Dorer avec l’oeuf entier battu toute la pâte mais aussi les oeufs et laisser pousser dans un endroit tiède loin des courants d’air.

Disponemos los huevos cocidos como más nos guste, apretando un poco para que se peguen a la masa. Con la masa reservada hacemos unas tiras que cruzamos sobre cada huevo a modo de cruz. Entre 60 et 90 minutes chez moi dans le four éteint, attention la brioche doit partir au four avant de commencer à retomber.

Préchauffer le four à 180º chaleur tournante, dorer à nouveau la mona. Humidifier le sucre avec quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger et disposer sur la mona.

Enfourner 18/20 minutes en surveillant que ça ne colore pas trop vite. Sortir du four et laisser refroidir sur une grille

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

*CS: Cuillère à Soupe

Encore un petit creux…


14 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Amour de cuisine, Tuesday 26 April 2022 Répondre

    Coucou,
    C'est une de mes brioche favoris.

    • Palmira, Thursday 12 May 2022 Répondre

      Elle est absolument irrésistible, très parfumée et tellement moëlleuse!
      Bon week end!
      Palmira

  • Marhya, Monday 25 April 2022 Répondre

    ¡Oh, qué rica!!! Estos antojos a estas horas son un peligro. Se ve divina.
    Besos.

    • Palmira, Thursday 12 May 2022 Répondre

      jajaja Llevaba muchos años sin preparar una mona casera (en París se lleva más el tema del chocolate por Pascua) pero nos la comimos del tirón porque fue comer un trocito y repetir con otro hasta dejar la mesa limpia jajaja
      Seguro que las repetiremos aunque no estemos para nada en Semana Santa.
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • Glòria, Sunday 24 April 2022 Répondre

    Per a mi aquesta!

    • Palmira, Thursday 12 May 2022 Répondre

      La millor del món, oi?!
      Bon cap de setmana,
      Palmira

  • DE DULZANGAS, COMIDITAS Y OTRAS ZARANDAJAS, Saturday 23 April 2022 Répondre

    Aquí no hay costumbre de las monas de pascua (la mona Sara no sé lo que es) aunque ahora las vendan en las grandes superficies comerciales, la globalización ya sabes, que llega a todos los sitios con todo. La tuya tiene un aspecto muy bueno, con un café tiene que estar deliciosa.
    Disfruta del fin de semana. Un beso.
    Isabel

    • Palmira, Thursday 12 May 2022 Répondre

      Con café o sin él no quedaron ni las migas jejeje
      La mona Sara es una mona con un bizcocho y capas de crema de mantequilla que se cubre con almendra laminada en los laterales. A mi nunca me ha gustado pero se puso muy de moda en los 70 que era cuando me regalaban la mona a mi jajajaja
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • La popote de PB, Friday 22 April 2022 Répondre

    elle fait bien envie cette mona de Pâques! merci pour le partage!
    belle journée bisous

    • Palmira, Thursday 12 May 2022 Répondre

      De rien! Elle est vraiment addictive, difficile d'y résister!
      Bon week-end,
      Palmira

  • ANA, Friday 22 April 2022 Répondre

    La cantidad de Monas diferentes que hay hoy en día, pero esta es la tradicional y en algunas zonas es la que predomina. Te ha quedado muy bien y viendo las fotos también digo que muy rica.
    Espero que tu brazo esté mejor.
    Besos y buen fin de semana!

    • Palmira, Thursday 12 May 2022 Répondre

      Gracias por preguntar, mi brazo se va reponiendo, poco a poco, demasiado lento para mi gusto pero mejorando que no es poco por lo que ha dicho el médico así que paciencia y a limitar los amasados manuales unas semanas más.
      Hay muchas monas pero la clásica de brioix es mi favorita, sin lugar a duda. Polyanna me pidió que la repitiera que por no ser Pascua tampoco pasaba nada jajaja
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • La cuisine de Poupoule (Christelle), Friday 22 April 2022 Répondre

    Bravo elle est magnifique
    Bonne journée
    Bisous

    • Palmira, Thursday 12 May 2022 Répondre

      On s'est régalés!
      Bon week-end,
      Palmira