CONFITURE KIWI & FRUITS DE LA PASSION


Ce n’est pas une surprise si je vous dis que nous préparons des confitures tout au long de l’année, en profitant de la saison de chaque fruit.

C’est en tombant sur un lot de kiwis français que nous nous sommes lancés il y a quelques jours dans cette confiture aux accents exotiques car nous y avons rajouté de la purée de fruits de la passion qui attendait son heure depuis bien trop longtemps dans notre frigo.

Le résultat nous a tellement plus que j’ai décidé de vous en faire profiter au plus vite.

Un détail important: c’est une confiture très riche en pectine dans attention à bien surveiller la cuisson pour que votre confiture ne soit pas dure comme du béton !

Bon mercredi!

Confiture de Kiwi & Fruit de la Passion

Pour environ 4 pots

1,1kg de kiwis épluchés et découpés en fines demi-lunes

550g de purée de fruits de la passion

800g de sucre à confiture.

Mélanger les kiwis préparés avec le sucre et la purée de fruit de la passion.

Laisser le sucre fondre 2 ou 3 heures, en remuant de temps en temps. On peut laisser au frais une nuit recouvert de papier film.

Verser dans la bassine à confitures et cuire 5/7 minutes à feu vif en remuant constamment jusqu’à ce que la confiture épaississe.

Vérifier la cuisson avec le test de la petite assiette*. Si on trouve que notre confiture n’est pas suffisamment prise, laisser bouillir 2 minutes supplémentaires.

Ecumer si besoin (moi j’utilise le truc du petit bout de beurre**).

Dès que le beurre et l’écume ont disparu, mettre en pots la confiture bouillante. Visser les couvercles ébouillantés et réserver la tête en bas.

Au bout de 48h si on le souhaite on peut les stériliser*** si on prévoit de les garder longtemps. Par sécurité, on les stérilise toujours comme ça on peut varier les plaisirs chaque année et avoir un large panel de goûts disponibles.

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

* Le « test de la petite assiette » de ma grand-mère

Je n’ai aucun doute sur le fait que ce n’est pas la seule à utiliser cette méthode ou que vous en avez d’autres. Quand on démarre la cuisson de la confiture, on glisse au congélateur une petite assiette (question d’espace disponible dans ledit congélateur j’imagine). Quand la confiture commence à épaissir, généralement quand elle commence à redescendre en volume, on verse une cuillère ou deux de confiture sur la petite assiette froide. Si les gouttes se figent, c’est que la confiture est prête. Sinon il faut prolonger de quelques minutes la cuisson.

Par contre, à la maison on accepte le fait que tous les fruits ne donnent pas la même texture: une confiture de fraises sera toujours plus liquide qu’une à l’orange ou à la banane.

** La méthode dite du petit bout de beurre: c’est aussi simple que de jeter dans notre confiture prise un morceau de beurre (une noix selon la taille de ladite bassine), de bien mélanger et de renouveler s’il reste encore un peu de mousse, On laisse rebouillir 1 minute et c’est parti pour la mise en pots! Cela ne pose aucun souci sur le temps de conservation, on ne sent pas le goût du beurre dans la confiture et ça permet de ne pas gâcher un gramme de préparation contrairement à la méthode avec une écumoire.

*** Comment stériliser une confiture maison

Toutes les étapes du processus en détail ici.

La méthode de la cocotte-minute est idéale car elle permet de conserver pendant plusieurs années (plus de 7 ans au vu d’une confiture retrouvée au fond de la cave après un déménagement!) tout en réduisant la quantité de sucre par rapport à la norme.

Une fois notre confiture mise en pots, on retourne les pots, couvercle en bas et on laisse refroidir 48/72h pour que la confiture soit totalement froide. Puis on sort notre cocotte-minute et on recouvre le fond avec un torchon plié pour protéger le bas des pots et éviter les chocs des pots en verre. On emballe chaque pot de confiture dans un torchon plié. On installe nos pots bien serrés dans la cocotte-minute, attention ils doivent être bien calés pour ne pas s’entrechoquer pendant le processus. On recouvre d’eau (1 voire 2 centimètres au-dessus des couvercles), on ferme notre cocotte-minute et quand la soupape siffle, on laisse tourner 5 minutes en pression max si on en dispose.

On laisse les pots refroidir dans la cocotte sans accélérer la sortie de la pression (plusieurs heures), on essuie les pots et on les laisse reposer tête en bas jusqu’à ce qu’ils soient froids à coeur. On peut maintenant les étiqueter pour en profiter toute l’année…

Encore un petit creux…


8 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Marhya, jeudi 31 janvier 2019 Répondre

    ¡Qué exótico! Y seguro que riquísimo, tienen que estar estupenda. Y me da que para rellenar galletas caseras tiene que ser una pasada.
    Besos.

    • Palmira, jeudi 31 janvier 2019 Répondre

      Para rellenar galletas, untar tostadas o endulzar yogures no duraron mucho los botes que preparé. Me quedé corta porque no sabía si nos iba a gustar jajaja
      Besos,
      Palmira

  • rosa, mercredi 30 janvier 2019 Répondre

    tus mermeladas son lo más de lo más !! esta tiene que saber a gloria
    Un gran beso
    Rosa

    • Palmira, jeudi 31 janvier 2019 Répondre

      Estaba muy rica, El fallo que tuve es que preparé poca porque no sabía si nos iba a gustar o no jejeje Error error ;o)
      Besos,
      Palmira

  • La Cocinera de Bétulo, mercredi 30 janvier 2019 Répondre

    Qué original sabor con estas frutas, algo muy distinto a lo que encontramos en las tiendas, mermeladas a nuestro gusto y con el punto dulce que queramos.
    Besos.

    • Palmira, jeudi 31 janvier 2019 Répondre

      Es lo bueno que tiene la cocina casera en general, es que la puedes adaptar a tus gustos y las combinaciones de sabores son más allá del infinito ;o)
      Me alegro que te guste,
      Besos,
      Palmira

  • Eva, mercredi 30 janvier 2019 Répondre

    Em sembla increïble la varietat de melmelades que arribes a fer! aquesta, com no, ni l'havia vist ni provat enlloc, però ben a gust ho faria ;). Petonets!

    • Palmira, jeudi 31 janvier 2019 Répondre

      Són d'aquestes combinacions que surten del que tens a mà un dia i penses:això hauria de funcionar ... Ho intentes i quan surt tant bé és una gran satisfacció!!!
      Petons i bon cap de setmana,
      Palmira