CONFITURE MYRTILLES & VIN ROUGE


Je suis une fan inconditionnelle des confitures maison. Et quand je vois chez le primeur des fruits rouges genre framboise ou myrtilles en promo je ne peux pas résister, c’est plus fort que moi…

Comme on est fan de l’association fraises et vin rouge tout autant que celle framboises et champagne, on a tout de suite eu envie de rajouter du vin rouge à nos myrtilles… une grande idée !

Si vous n’avez jamais rajouté un trait de liqueur ou de vin dans vos confitures, je vous invite à en faire l’essai car cela rehausse le goût du fruit sans pour autant donner un goût d’alcool.

En cliquant ici, vous pourrez découvrir tous mes trucs et astuces pour réussir des confitures maison parfaites.

Bon week-end !

 

Confiture Myrtilles & Vin Rouge

Pour environ 5 pots moyens

1,550 kg de myrtilles

1,050 kg de sucre à confitures

125 + 100 ml de vin rouge

1CS**** de mélange d’épices Poudre Equinoxiale (ou plus simplement de cannelle)

1 sachet de pectine (facultatif)

Mélanger les myrtilles dans un grand saladier avec le vin rouge et le sucre à confitures.

Laisser le sucre fondre pendant 2 ou 3 heures, un sirop doit se former autour des fruits. On peut aussi laisser les fruits une nuit au frigo, recouverts de papier film.

Verser le mélange dans la bassine à confiture et amener à ébullition la préparation en remuant régulièrement.

Laisser bouillir 7/10 minutes et rajouter les 100ml restants de vin rouge.

Tester la consistance selon votre méthode préférée et vérifier la cuisson avec le test de la petite assiette* et selon la texture obtenue, rajouter le sachet de pectine selon les indications du paquet. Laisser bouillir 2 minutes.

Ecumer si besoin (moi j’utilise le truc du petit bout de beurre**).

Dès que le beurre et l’écume ont disparu, mettre en pots la confiture bouillante. Visser les pots ébouillantés et les réserver la tête en bas.

Au bout de 48h si on le souhaite on peut les stériliser*** si on prévoit de les garder longtemps. Par sécurité, on les stérilise toujours comme ça on peut varier les plaisirs chaque année et avoir un large panel de goûts disponibles.

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

* Le « test de la petite assiette » de ma grand-mère

Je n’ai aucun doute sur le fait que ce n’est pas la seule à utiliser cette méthode ou que vous en avez d’autres. Quand on démarre la cuisson de la confiture, on glisse au congélateur une petite assiette (question d’espace disponible dans ledit congélateur j’imagine). Quand la confiture commence à épaissir, généralement quand elle commence à redescendre en volume, on verse une cuillère ou deux de confiture sur la petite assiette froide. Si les gouttes se figent, c’est que la confiture est prête. Sinon il faut prolonger de quelques minutes la cuisson.

Par contre, à la maison on accepte le fait que tous les fruits ne donnent pas la même texture: une confiture de fraises sera toujours plus liquide qu’une à l’orange ou à la banane.

** La méthode dite du petit bout de beurre: c’est aussi simple que de jeter dans notre confiture prise un morceau de beurre (une noix selon la taille de ladite bassine), de bien mélanger et de renouveler s’il reste encore un peu de mousse, On laisse rebouillir 1 minute et c’est parti pour la mise en pots! Cela ne pose aucun souci sur le temps de conservation, on ne sent pas le goût du beurre dans la confiture et ça permet de ne pas gâcher un gramme de préparation contrairement à la méthode avec une écumoire.

*** Comment stériliser une confiture maison

Toutes les étapes du processus en détail ici.

La méthode de la cocotte minute est idéale car elle permet de conserver pendant plusieurs années (plus de 7 ans au vu d’une confiture retrouvée au fond de la cave après un déménagement!) tout en réduisant la quantité de sucre par rapport à la norme.

Une fois notre confiture mise en pots, on retourne les pots, couvercle en bas et on laisse refroidir 48/72h pour que la confiture soit totalement froide. Puis on sort notre cocotte minute et on recouvre le fond avec un torchon plié pour protéger le bas des pots et éviter les chocs des pots en verre. On emballe chaque pot de confiture dans un torchon plié. On installe nos pots bien serrés dans la cocotte minute, attention ils doivent être bien calés pour ne pas s’entrechoquer pendant le processus. On recouvre d’eau (1 voire 2 centimètres au-dessus des couvercles), on ferme notre cocotte minute et quand la soupape siffle, on laisse tourner 5 minutes en pression max si on en dispose.

On laisse les pots refroidir dans la cocotte sans accélérer la sortie de la pression (plusieurs heures), on essuie les pots et on les laisse reposer tête en bas jusqu’à ce qu’ils soient froids à coeur. On peut maintenant les étiqueter pour en profiter toute l’année…

**** CS : Cuillère à Soupe

Encore un petit creux…


8 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Marhya, vendredi 29 mars 2019 Répondre

    ¡Qué original! Me has intrigado, no me hago bien la idea del sabor pero apetece mucho probarlo.
    Feliz fin de semana.

    • Palmira, lundi 1 avril 2019 Répondre

      Es una combinación que queda muy rica en mermeladas pero también en compotas ;o) Ya me contarás si te animas.
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • rosa, vendredi 29 mars 2019 Répondre

    madre mía !!!! esta mermelada debe estar de muerte relenta como diría Chus.
    Me llevo un par de potes, jajajaja
    Besitos y feliz finde
    Rosa

    • Palmira, lundi 1 avril 2019 Répondre

      Mujer pásate por casa a por ellos ;o) aquí te esperamos para un tour por el parís cocinillas jejeje
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • Su, vendredi 29 mars 2019 Répondre

    Siempre me dejas con la boca abierta con tus creaciones. A mí me encanta la mermelada con el pain perdu, seguro que con tus combinaciones comería pain perdu a diario... Un besote.

    • Palmira, lundi 1 avril 2019 Répondre

      Es un peligro comer pain perdu a diario... mejor no preparo en casa porque sino nos los zampamos en un plis plas. Pero nunca le hemos puesto mermelada encima, tendré que preparar el próximo fin de semana porque ahora la combinación se me ha antojado!!!!
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • La Cocinera de Bétulo, vendredi 29 mars 2019 Répondre

    No conozco esa mezcla de especias, pero la mezcla de fruta, canela y vino ya me parece deliciosa. Una buena mermelada para las tostadas o para acompañar algún queso.
    Besos.

    • Palmira, lundi 1 avril 2019 Répondre

      Una mermelada deliciosa que queda tan bien con carnes blancas asadas que con tostadas para el desayuno. Muy rica y además versátil!
      Besos y feliz semana,
      Palmira