CONFITURE MIRABELLE & MIEL


C’est sans aucun doute une de mes confitures préférées. Sans doute parce qu’elle me rappelle les étés de mon enfance où nous allions dans le verger des voisins cueillir des prunes. Et en rentrant on préparait des tartes à la mirabelle et des confitures bien sûr.

Bon maintenant je n’ai plus accès à un verger mais sur le marché j’arrive toujours à un accord pour une caisse de 10 kilos rien que pour moi. Je commence par préparer des bocaux de mirabelles au naturel, le meilleur anti-jour gris au monde et ensuite je prépare des pilons de poulet pour le dîner.

Mais je suis accro aux confitures de mirabelle alors le reste c’est confitures!

J’ai eu envie cette fois-ci de les associer à du miel qui rappelle leur goût, surtout si vous utilisez du miel de romarin ou encore mieux de tilleul, dans tous les cas, un miel doux et floral.

Bonne semaine à tous et n’oubliez pas le tirage au sort pour les 12 ans du blog!

CONFITURE MIRABELLE & MIEL

Pour 4/5 pots

1,5 kg de mirabelles lavées, séchées et dénoyautées

500g de sucre à confiture

275g de miel

Pectine de pomme (facultatif)

Jour 1

Dans une bassine à confiture, mélanger les mirabelles préparées avec le sucre.

Faire chauffer à feu moyen pour faire fondre le sucre et dès le 1er bouillon, couper le feu. Les fruits sont bien enrobés d’une sorte de sirop.

Verser dans un saladier et couvrir au contact avec du papier film.

Laisser refroidir et réserver au frigo toute une nuit.

Jour 2

Le jour suivant, porter ce même mélange à ébullition dans une bassine à confiture et laisser cuire environ 7 minutes. Vérifier la cuisson avec le test de la petite assiette*. Ajouter de la pectine maison si besoin jusqu’à obtention de la texture souhaitée.

Ajouter le miel et donner un bouillon.

Ecumer si besoin (moi j’utilise le truc du petit bout de beurre**).

Dès que le beurre et l’écume ont disparu, mettre en pots la confiture bouillante. Visser les pots ébouillantés et les réserver la tête en bas.

Au bout de 48h si on le souhaite on peut les stériliser*** si on prévoit de les garder longtemps. Par sécurité, on les stérilise toujours comme ça on peut varier les plaisirs chaque année et avoir un large panel de goûts disponibles.

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

* Le « test de la petite assiette » de ma grand-mère

Je n’ai aucun doute sur le fait que ce n’est pas la seule à utiliser cette méthode ou que vous en avez d’autres. Quand on démarre la cuisson de la confiture, on glisse au congélateur une petite assiette (question d’espace disponible dans ledit congélateur j’imagine). Quand la confiture commence à épaissir, généralement quand elle commence à redescendre en volume, on verse une cuillère ou deux de confiture sur la petite assiette froide. Si les gouttes se figent, c’est que la confiture est prête. Sinon il faut prolonger de quelques minutes la cuisson.

Par contre, à la maison on accepte le fait que tous les fruits ne donnent pas la même texture: une confiture de fraises sera toujours plus liquide qu’une à l’orange ou à la banane.

** La méthode dite du petit bout de beurre: c’est aussi simple que de jeter dans notre confiture prise un morceau de beurre (une noix selon la taille de ladite bassine), de bien mélanger et de renouveler s’il reste encore un peu de mousse, On laisse rebouillir 1 minute et c’est parti pour la mise en pots! Cela ne pose aucun souci sur le temps de conservation, on ne sent pas le goût du beurre dans la confiture et ça permet de ne pas gâcher un gramme de préparation contrairement à la méthode avec une écumoire.

*** Comment stériliser une confiture maison

Toutes les étapes du processus en détail ici.

La méthode de la cocotte minute est idéale car elle permet de conserver pendant plusieurs années (plus de 7 ans au vu d’une confiture retrouvée au fond de la cave après un déménagement!) tout en réduisant la quantité de sucre par rapport à la norme.

Une fois notre confiture mise en pots, on retourne les pots, couvercle en bas et on laisse refroidir 48/72h pour que la confiture soit totalement froide. Puis on sort notre cocotte minute et on recouvre le fond avec un torchon plié pour protéger le bas des pots et éviter les chocs des pots en verre. On emballe chaque pot de confiture dans un torchon plié. On installe nos pots bien serrés dans la cocotte minute, attention ils doivent être bien calés pour ne pas s’entrechoquer pendant le processus. On recouvre d’eau (1 voire 2 centimètres au-dessus des couvercles), on ferme notre cocotte minute et quand la soupape siffle, on laisse tourner 5 minutes en pression max si on en dispose.

On laisse les pots refroidir dans la cocotte sans accélérer la sortie de la pression (plusieurs heures), on essuie les pots et on les laisse reposer tête en bas jusqu’à ce qu’ils soient froids à coeur. On peut maintenant les étiqueter pour en profiter toute l’année…

Encore un petit creux…


14 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Cuca, Wednesday 29 September 2021 Répondre

    Me fascinan tus mermeladas. Siempre haces combinaciones muy interesantes y me sorprende la cantidad de mermelada que preparas. Supongo que parte consumís en casa y parte regalas porque sería imposible acabar con tantos botes, al menos en mi casa que no la usamos mucho, o al menos tenemos rachas.

    ¡BEsos mil!

    • Palmira, Monday 4 October 2021 Répondre

      Como suelen darme mucha fruta amigos y familiares, las mermeladas suelen ser la mejor manera de conservarla. Además solemos tomar mermelada en los yogures, nunca compramos yogures aromatizados. Así que entre yogures, regalos y desayunos y meriendas compartidos pues los botes van volando.
      Si sumas a esto que los años son irregulares (algunos años muchas moras pero al siguiente ninguna, igual para fresas, manzanas, prunas...) pues al final más o menos siempre vamos con la misma cantidad de botes. El año pasado fue un año con mucha fruta y este pues apenas hemos preparado.
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • De dulzangas, comiditas y otras zarandajas, Tuesday 28 September 2021 Répondre

    Tengo un árbol en la huerta que creo que es de esta clase de ciruelas. No da muchas y casi todas se las comen los pájaros, así que nunca hago mermelada con ellas.. Al ver la tuya, se me ha encaprichado hacerla, tengo que mirar a ver si me han dejado alguna, porque además me encantar añadir miel a las mermeladas y tengo una de brezo ecológica riquísima.
    Un beso.
    Isabel.

    • Palmira, Monday 4 October 2021 Répondre

      Podría ser, sé que se importaron en una época estos árboles en ciertas zonas de España y aún sin tener la igp están riquísimas, son como pequeños caramelos totalmente irresistibles.
      Si puedes, anímate porque está entre mis mermeladas favoritas :o)
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • La cuisine de Poupoule (Christelle), Tuesday 28 September 2021 Répondre

    Humm trop bon
    Bonne journée
    Bisous

    • Palmira, Monday 4 October 2021 Répondre

      Une des préférées à la maison!
      Bonne semaine,
      Palmira

  • ANA NUALART PAZ, Monday 27 September 2021 Répondre

    Sencilla a más no poder y además muy rica. Son unas ciruelas que no se ven demasiado en el mercado, pero es una buena idea comprar gran cantidad y tener preparación para que en invierno sigamos recordando su sabor.
    Besos.

    • Palmira, Monday 4 October 2021 Répondre

      Son mis ciruelas favoritas, son como pequeños caramelos, sin duda me gustan tanto por los recuerdos que me traen. Creo que no hay mejor antidepresor que un bote de mermelada de mirabelle ;o) Sencillo pero la mar de eficaz jajaja
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • Pilar, Monday 27 September 2021 Répondre

    Pues mira mi vecino de al lado un médico francés jubilado tiene un par de docenas de ciruelos la mayoría "Mirabelles" y cada año me regala un par de cestos e esa fruta, suelo hacer con ella mermelada, pero nuestros jardines están a más de 1300 ms de altitud y algunos años se hiela la flor y nos quedamos sin ciruelas, cosa que ha pasado este año, bueno me he de conformar viendo las tuyas. Nunca he añadido miel, lo tendré en cuenta para próximas veces. Un beso

    • Palmira, Monday 4 October 2021 Répondre

      Es lo que tienen los ciruelos "mirabelle", que algunos años dan como locos y otros no dan. En Lorraine este año fue un buen año así que he podido reponer botes de dicha mermelada en la despensa para compensar que los 2 últimos años no fueron especialmente generosos.
      Es sin duda mi mermelada favorita, para subirme la moral un mal día de invierno no conozco nada mejor ;o)
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • NombreVictoria, Monday 27 September 2021 Répondre

    guauuuuuu....... querida amiga me estoy relamiendo con tu mermelada
    Feliz de estar de nuevo por aquí
    Besitos miles ¡¡¡

    • Palmira, Monday 4 October 2021 Répondre

      Bienvenida de nuevo, este año cuesta un poco volver al ritmo pero todo a su tiempo :o)
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • Marhya, Monday 27 September 2021 Répondre

    Eres la reina de las mermeladas, ¿Te animas a escribir un libro con todas las que tienes probadas? A ver si te he picado el gusanillo, jeje.
    Besos, feliz semana.

    • Palmira, Monday 4 October 2021 Répondre

      jajaja Pues fíjate que lo he pensado un par de veces pero no me veo con ánimos... además que en Francia hay 2 expertos internacionales del tema y no me veo dando la talla jajaja
      Besos y feliz semana,
      Palmira