#ALADECOUVERTEDESSAVEURS: BRIOCHE À L’HUILE D’OLIVE GARNIE AUX RAISINS FRAIS & AUX NOIX


Comme chaque 3ème lundi du mois, voici une nouvelle recette pour le Projet #A la Découverte des Saveurs que nous partageons avec Cristina Comemos a las 3, Dolors Hi ha bruixes a la Cuina et Rosa Un toque de canela.

Ce mois-ci, Dolors était en charge du choix des ingrédients et elle avait envie de nous proposer un ingrédient bien de saison : LE RAISIN ! Et comme ingrédient personnel, j’ai eu droit aux noix.

Je ne savais pas trop ce que j’allais préparer et j’ai eu envie de refaire la brioche à l’huile d’olive de Christophe Michalak goûtée quelques jours auparavant. Du coup, j’ai décidé de la garnir de noix et de raisins frais pour notre plus grand plaisir. Simple mais terriblement efficace ;o)

Alors, comment trouvez-vous ma proposition pour le mois d’Octobre?

Et maintenant, je vous laisse découvrir les propositions de mes amies du Projet #À La Découverte des Saveurs:

Cris Comemos a las 3 a eu  Raisin & Poulet et a préparé des pilons de poulet mariné aux raisins.

Rosa Un Toque de Canela a eu Raisin & Avocat et a préparé un Guacamole au Raisin.

Dolors Hi ha bruixes a la cuina a eu Raisin & Fromage et a préparé des petits gâteaux au mascarpone et raisins au sirop de moscatel.

Avez-vous déjà goûté à l’une de ces associations ? Vous les partagez avec nous ?

Bonne semaine!

BRIOCHE A L'HUILE D'OLIVE, RAISINS FRAIS & NOIX

Pour une grande brioche comme sur les photos

Pour la pâte à brioche

260ml de lait demi-écrémé tiède mais pas chaud

20g de levure fraîche de boulanger

380g de farine

60g de sucre semoule

70g d’huile d’olive douce

½ cc* de sel fin

Pour la garniture et le façonnage

2 grappes du raisin de votre choix

2 poignées de noix grossièrement concassées

3cc* de sucre roux

Un peu de lait pour la dorure (facultatif)

Sucre en grains pour la déco (facultatif mais on aime bien son petit côté croquant à la maison)

Pour la pâte à brioche

Emietter la levure et la diluer dans le lait tiède. Laisser reposer 15 minutes à l’abri des courants d’air pendant la pesée des autres ingrédients.

Dans le bol du pétrin, mélanger la farine avec le sel et le sucre. Verser l’huile d’olive en filet tout en mélangeant à petite vitesse avec l’accessoire pour pâtes à pain pour obtenir une texture légèrement sableuse, l’huile doit être bien répartie partout dans la farine.

Verser alors progressivement la levure diluée dans le lait jusqu’à la formation de la pâte.

Laisser tourner 5 minutes à vitesse moyenne puis encore 5 minutes à vitesse (presque) maxi: la pâte doit former une boule autour du crochet et se détacher des bords. Cela peut sembler impossible mais avec un peu de patience le miracle se produit.

A la main, il faut s’armer de patience et faire sa muscu des bras, en laissant des temps de repos jusqu’à obtenir une pâte qui ne colle pas aux doigts, en laissant des temps de repos de 5 minutes entre chaque pétrissage.

Il est important de bien pétrir la pâte pour lui laisser le temps de prendre corps. Il faut aussi résister à la tentation de remettre de la farine car la brioche serait moins aérienne au final. Entre long pétrissage et temps de levée, la pâte prendra la consistance parfaite.

Gratter les bords du bol et couvrir d’un linge. Laisser lever dans un endroit tiède et sans courants d’air  environ 1 heure, la pâte doit au moins doubler de volumen (dans mon four combiné vapeur, programme levée des pâtes 2 pendant 75 mn).

Dégazer délicatement la pâte quand elle a bien poussé et l’étaler sans trop forcer sur un plan de travail légèrement fariné en forme de grand rectangle (environ la lèche-frite d’un grand four).

Pour le façonnage de la brioche

Rincer les raisins et bien les sécher. Afin que le roulage de la brioche soit plus simple je vous conseille de couper les raisins en 2 mais c’est à vous de voir si vous voulez les voir rouler partout o upas ;o)

Saupoudrer la pâte avec le sucre roux et y déposer des rangées verticales de raisins alternées avec des rangées de noix. Appuyer légèrement pour les enfoncer dans la pâte.

Enrouler délicatement la pâte sur elle-même en serrant légèrement pour bien prendre les ingrédients dans l’”escargot” et former un gradn cylindre garni.

Couper en tranches épaisses d’environ 2 centimètres et les déposer dans un grand cercle graissé de 30 cm pour moi en laissant un espace entre pour que l’ensemble puisse lever et gonfler.  Je voulais une belle forme régulière d’où l’utilisation du cercle, mais vous pouvez les laisser tels que!

Couvrir et laisser pousser 30 minutes environ dans un endroit tiède (dans mon four combiné vapeur, programme levée des pâtes 2 pendant 25 mn).

Préchauffer le four à 180º chaleur tournante.

Passer un peu de lait au pinceau sur la brioche et saupoudrer de sucre en grains.

Enfourner pour 25/30 minutes, en surveillant car le temps va dépendre de la forme finale de la brioche.

Démouler et laisser tiédir ou refroidir si vous pouvez sur une grille.

C’est prêt!

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

*cc: cuillère à café

Encore un petit creux…


18 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Dolors - Hi ha bruixes a la cuina, dimanche 17 novembre 2019 Répondre

    Ostres quin brioix més bo!!! Amb tu sempre aprenc coses noves: no havia sentit a parlar mai del sr. Michalak!!! I, si et sóc sincera, l'hauré de buscar a google a veure què més fa.
    M'agrada molt l'idea de afegir els raïms naturals dins el brioix, i les nous - per suposat! Em sembla que és una d'aquelles receptes que provaré de fer molt aviat!
    Bon diumenge reina!

    • Palmira, samedi 23 novembre 2019 Répondre

      EL Michalak és un crack, molt mediàtic tot i que potser una mica massa jejeje
      Aquest brioix és molt senzill i a més tot i éssent un dolç, és bastant poc calòric el que s'agraeix pocs dies abans de Nadal, oi?
      Petons i bon cap de setmana,
      Palmira

  • Cristina, lundi 21 octobre 2019 Répondre

    Una delicia de brioche Palmira! El jugo de las uvas en el brioche le debe dar un sabor muy rico, y la textura de las nueces un punto más de sabor.
    El resultado es un bizcocho bien delicado y elegante. Me apunto tu receta para ponerla en la lista de las siguientes. Me ha encantado Palmira! Esperamos tus deberes😉. Un beso enorme!!

    • Palmira, mercredi 23 octobre 2019 Répondre

      Polyanna no suele ser mucho de uvas así que busqué la mejor manera de hacer que disfrutara con ellos. Y es que el jugo de la uva carameliza en el horno y es una pasada. Una receta por repetir muchas veces. Me pongo manos a la obra con los deberes de Noviembre!
      Besos,
      Palmira

  • Pilar, lundi 21 octobre 2019 Répondre

    Hola, que rico Brioche, madre mía además sano con sus uvas y nueces. Seguro que ríquísimo!!Un besazo y feliz semana Palmira

    • Palmira, mercredi 23 octobre 2019 Répondre

      Fue una merienda de lujo con sabor a otoño, seguro que en casa la repetiremos de muchas maneras porque ha triunfado!
      Besos,
      Palmira

  • Cuca, lundi 21 octobre 2019 Répondre

    El brioche tiene pinta de estar estupendo y la uva fresca nunca la he usado en repostería ¡seguro que funciona muy bien a tenor de tus fotos! ¡Besos mil!

    • Palmira, mercredi 23 octobre 2019 Répondre

      La uva fresca desprende durante el horneado unos jugos que caramelizan dentro de la masa del brioche y lo transforman en algo irresistible... El fallo que tiene es que empiezas con un trocito y con otro y cuando vuelves a mirar ya no queda nada jajaja
      Besos,
      Palmira

  • Marhya, lundi 21 octobre 2019 Répondre

    ¡Qué bueno! Este otoño todavía no he puesto el horno pero ya no creo que tarde, y estoy deseando probar cosas nuevas.
    Besos.

    • Palmira, mercredi 23 octobre 2019 Répondre

      Algunas tardes de domingo hemos pasado de mañanas soleadas con más de 20º a tardes de lluvia intensa fresquitas así que para alegrar la merienda un brioche siempre es bien acogido, especialmente cuando lleva ricos tropezones ;o)

  • charo, lundi 21 octobre 2019 Répondre

    los brioches me encantan, en general, cualquier masa levada me vuelve loca, pero la tuya me ha gustado especialmente, la miga se ve estupenda

    • Palmira, mercredi 23 octobre 2019 Répondre

      La miga es realmente muy rica, no sabe ni a aceite ni a mantequilla como otras recetas. sólo te quedas con esta miga tan suave y ligera que es maravillosa y muy fácil de preparar. Es de las recetas base que repetimos a menudo y que nunca falla.
      Besos,
      Palmira

  • la cuisine de Poupoule, lundi 21 octobre 2019 Répondre

    Une très belle brioche que tu nous présente là
    Bonne journée
    bisous

    • Palmira, mercredi 23 octobre 2019 Répondre

      Rien de tel pour illuminer un goûter par une journée d'automne pluvieuse!
      Bises
      Palmira

  • Rosa, lundi 21 octobre 2019 Répondre

    Los brioches y los bizcochos son mi repostería favorita, Este con uvas y nueces me ha encantado y no tardaré mucho en hacerlo,me encanta también el toque de aceite de oliva que le has dado.
    Tienes la mano rota para la cocina.O lo que es igual,eres una cocinera de 10.
    Impaciente estoy con los deberes, jajajaja
    Un gran beso
    Rosa

    • Palmira, mercredi 23 octobre 2019 Répondre

      Muchas gracias Rosa! En casa también nos encantan los brioches con levadura fresca. Pero este año con tantos calores no me apetecía dejar leudar tantas horas. Ahora que el otoño ha regresado, ya apetece esperar a que la masa crezca ;o)
      A ver a ver que os pongo como deberes para noviembre.... algo sencillito jajajaja
      Besos,
      Palmira

  • ANA, lundi 21 octobre 2019 Répondre

    Completamente otoñal y totalmente delicioso, un brioche nada típico, pero más sano al hacerlo con el aceite de oliva. Idea genial.
    Besos.

    • Palmira, mercredi 23 octobre 2019 Répondre

      Pues si, un brioche con sabor a otoño! El aceite de oliva no se nota en el sabor del brioche y además se usa poquita cantidad (4 cucharas soperas, casi nada para un brioche grandote) por lo cual no conozco receta más equilibrada de brioche para disfrutar sin pelear con la báscula ;o)
      Besos,
      Palmira