CONFITURE COINGS, POIRES & ÉPICES


Cette recette a été publiée originellement sur Come Conmigo le 28/10/2016.

Les confitures, ce n’est pas que pour l’été, pas vrai? Une bonne confiture d’oranges douces ou une confiture de coings, orange et gingembre font tout autant plaisir au petit déjeuner qu’une confiture de pêches au safran :o)

Voici donc une confiture au coing, à la poire et aux épices, parfaite en cette fin d’automne. Nous on l’aime autant sur des tartines au petit-déjeuner que en accompagnement de viandes blanches ou avec un plateau de fromages.

Si vous aimez préparer vos confitures, n’hésitez pas à aller fouiller dans toutes mes recettes de confitures maison et si vous débutez sur le sujet, vous trouverez ici tous mes conseils pour réussir des confitures maison parfaites.

Et vous, elles sont faites maison vos confitures ?

CONFITURE COINGS, POIRES & ÉPICES

Aujourd'hui...

CONFITURE COINGS, POIRES & ÉPICES

Pour 4/5 pots

800g de coing bien brossé sous l’eau, sans les parties centrales dures découpé en très fines tranches

800g de poires épluchées et épépinées, découpées en fines lamelles

1kg de sucre à confitures

5 cosses de cardamome verte ouvertes

1 belle gousse de vanille ouverte en 2 et grattée

2 bâtons de cannelle

1 jus de citron

Jour 1

Dans un saladier, rassembler le coing et la poire avec le jus de citron et le sucre. Laisser fondre environ 2 heures en remuant 2 ou 3 fois, le sucre doit disparaître et devenir liquide au contact des fruits.

Verser le mélange dans la bassine à confiture et amener à ébullition la préparation en remuant régulièrement. Laisser cuire 5 minutes puis retirer du feu.

Verser dans un saladier, ajouter les épices, bien mélanger et filmer au contact. Une fois refroidi, conserver au frais au moins une nuit.

Jour 2

Verser le mélange dans la bassine à confiture et amener à ébullition la préparation en remuant régulièrement.

Laisser bouillir environ 15 minutes et tester la consistance selon notre méthode préférée et vérifier la cuisson avec le test de la petite assiette* et selon la texture obtenue, prolonger légèrement la cuisson si besoin.

Ecumer si besoin (moi j’utilise le truc du petit bout de beurre**).

Dès que le beurre et l’écume ont disparu, mettre en pots la confiture bouillante. Visser les pots ébouillantés et les réserver la tête en bas.

Au bout de 48h si on le souhaite on peut les stériliser*** si on prévoit de les garder longtemps. Par sécurité, on les stérilise toujours comme ça on peut varier les plaisirs chaque année et avoir un large panel de goûts disponibles.

Bon profit!

Quelques petits details qui comptent…

* Le « test de la petite assiette » de ma grand-mère

Je n’ai aucun doute sur le fait que ce n’est pas la seule à utiliser cette méthode ou que vous en avez d’autres. Quand on démarre la cuisson de la confiture, on glisse au congélateur une petite assiette (question d’espace disponible dans ledit congélateur j’imagine). Quand la confiture commence à épaissir, généralement quand elle commence à redescendre en volume, on verse une cuillère ou deux de confiture sur la petite assiette froide. Si les gouttes se figent, c’est que la confiture est prête. Sinon il faut prolonger de quelques minutes la cuisson.

Par contre, à la maison on accepte le fait que tous les fruits ne donnent pas la même texture: une confiture de fraises sera toujours plus liquide qu’une à l’orange ou à la banane.

** La méthode dite du petit bout de beurre: c’est aussi simple que de jeter dans notre confiture prise un morceau de beurre (une noix selon la taille de ladite bassine), de bien mélanger et de renouveler s’il reste encore un peu de mousse, On laisse rebouillir 1 minute et c’est parti pour la mise en pots! Cela ne pose aucun souci sur le temps de conservation, on ne sent pas le goût du beurre dans la confiture et ça permet de ne pas gâcher un gramme de préparation contrairement à la méthode avec une écumoire.

*** Comment stériliser une confiture maison

Toutes les étapes du processus en détail ici.

La méthode de la cocotte minute est idéale car elle permet de conserver pendant plusieurs années (plus de 7 ans au vu d’une confiture retrouvée au fond de la cave après un déménagement!) tout en réduisant la quantité de sucre par rapport à la norme.

Une fois notre confiture mise en pots, on retourne les pots, couvercle en bas et on laisse refroidir 48/72h pour que la confiture soit totalement froide. Puis on sort notre cocotte minute et on recouvre le fond avec un torchon plié pour protéger le bas des pots et éviter les chocs des pots en verre. On emballe chaque pot de confiture dans un torchon plié. On installe nos pots bien serrés dans la cocotte minute, attention ils doivent être bien calés pour ne pas s’entrechoquer pendant le processus. On recouvre d’eau (1 voire 2 centimètres au-dessus des couvercles), on ferme notre cocotte minute et quand la soupape siffle, on laisse tourner 5 minutes en pression max si on en dispose.

Encore un petit creux


17 Comments

Leave A Comment

Répondre à Anna Pigarda Cancel

  • Su, Sunday 30 October 2016 Répondre

    No se te resiste ninguna mermelada, eres una artista. Aunque lo de para acompañar platos de cerdo yo me la quedo... Y lo de que no te dé tiempo me lo creo, a mí sin niña tampoco me da a veces... Un besote.

  • Mireia, Saturday 29 October 2016 Répondre

    Adoro los boniatos, preparados sea como sea, me entusiasman... Ojalá los pudiera comprar de buena calidad todo el año! Cada vez preparo más mermeladas caseras porque a mi hermano le encantan para el desayuno, y ahora estoy comenzando a experimentar, me encantan estos toques especiados otoñales, la verdad es que tiene muy buena pinta, nunca he visto una mermelada con membrillo, y es que tiene tanta pectina que imagino que si no le añades otra fruta o carga, debe cuajar. Esta combinación es increíble!

    • Palmira, Wednesday 2 November 2016 Répondre

      El membrillo casi casi le sienta bien tener otro tipo de fruta para que no quede mazacote por la cantidad de pectina que lleva y casi se parece a dulce de membrillo!
      Besos,
      Palmira

  • Isabel, Saturday 29 October 2016 Répondre

    Hola!!
    Vaya que curioso Palmira!!
    Yo hago todos los años, carne de membrillo, así es como lo llamamos aquí porque se la da una textura un poco densa que la mermelada, pero no deja de ser una mermelada de membrillos, a la que a mi no se me hubiera ocurrido ponerle pera.
    Ahora estamos en plena temporada, así que voy a probar la tuya.
    Un besazo y gracias por compartirla.

    • Palmira, Wednesday 2 November 2016 Répondre

      Lo de la pera permite que no quede tan firme porque sino es carne de membrillo queda muy firme. Así tiene más la textura de una mermelada y un sabor a otoño brutal!
      Besos,
      Palmira

  • Adita, Saturday 29 October 2016 Répondre

    Muy buena, hay que aprovechar que es la temporada. besos

  • Anna Pigarda, Friday 28 October 2016 Répondre

    Si que es comença a notar l'esperit nadalenc, ha,ha!! De totes maneres amb totes les idees que ens has donat en un sol post tenim per estar entretingudes tot el mes de novembre. A gaudir d'aquests dies!! Un petonet!

  • kasioles, Friday 28 October 2016 Répondre

    Me encantan las mermeladas y las caseras mucho más.
    Tienes razón, la mermelada que acabas de hacer con un queso blando, sobre una tostada, tiene que estar deliciosa.
    Gracias por tus palabras de condolencia.
    Cariños.
    kasioles

  • miquel, Friday 28 October 2016 Répondre

    Deliciosa mermelada otoñal.
    Buen finde

  • La Cocinera de Bétulo, Friday 28 October 2016 Répondre

    Si hay una mermelada original detrás de ella estás tú, la que no se te ocurra a ti es que no existe.
    Esta es muy otoñal, para los desayunos del fin de semana que es cuando más tiempo tenemos.
    Feliz castañada, Halloween y lo que celebres!!

  • Nenalinda, Friday 28 October 2016 Répondre

    Uummmmmmmmmmmmmmmmmmm que cosa mas rica madre por que no puedo meter la mano que si no te dejaba el tarro vacio seguro que la mermelada estaba de rexupete no lo siguiente,te ha quedado de relujo.
    Bicos mil y feliz finde wapa.

  • cuca, Friday 28 October 2016 Répondre

    Es que si tu pequeña está en casa ¿qué mejor que pasar el tiempo con ella? Y esta mermelada es de lo más otoñal del mundo ¡ya vendrá la receta con boniatos en días próximos! si hay tiempo para todo ¿no crees?

    ¡Besos mil y feliz finde!

  • Mercedes, Friday 28 October 2016 Répondre

    Que entrada con tanta cosa rica. ¿Cómo se te ocurren esas mermeladas tan originales?
    En cuanto pueda este fin de te mando un correito. Un besote guapa y otro para la brujita que tienes volando alrededor.

  • Marhya, Friday 28 October 2016 Répondre

    ¡Que buena idea!!! Me encanta. ¡Que bien te cuidas!!
    Besos.

    • Palmira, Wednesday 2 November 2016 Répondre

      Es que nadie sino me cuida tanto jejeje
      Besos,
      Palmira

  • rosa, Friday 28 October 2016 Répondre

    Ohhh que rica, siempre me ha gustado mucho el membrillo .Me encantan èstas especias que nos recuerdan que la Navidad se acerca.
    Un abrazo
    Rosa

    • Palmira, Wednesday 2 November 2016 Répondre

      Es que parece mentira pero después de la castanyada ya toca pensar en navidades que llegan corriendo :o)
      Besos,
      Palmira