CONFITURE FRAISES & FRUITS DE LA PASSION


Avant que les fraises ne disparaissent des marchés, je vous propose aujourd’hui une délicieuse confiture qui associe la douceur de la fraise à la touche de pep’s acidulée des fruits de la passion.

Comme les fruits de la passion ne sont pas spécialement bon marché, j’ai utilisé de la pulpe de fruit de la passion qui en plus a le mérite de m’épargner le filtrage pour enlever tous les pépins !

Alors, que dites-vous de cette association?  Et si vous avez d’autres envies, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à nos idées de confitures maison. Vous avez plus de 70 recettes à votre disposition ;o)

Bon mercredi!

CONFITURE FRAISE & FRUIT DE LA PASSION

Pour 4/5 pots

1,400g de fraises rincées et équeutées (1,5kg brut environ)

1,1 kg de sucre à confiture

450g de purée de fruits de la passion (dans les boutiques de produits exotiques ou pour pâtisserie)

1 sachet de pectine (facultatif)

Mélanger les fraises, éventuellement coupées en 2 si elles sont très grosses avec le sucre et la purée de fruits de la passion..

Laisser le sucre fondre pendant 2 ou 3 heures, un sirop doit se former autour des fruits. On peut aussi laisser les fruits une nuit au frigo, recouverts de papier film.

Verser le mélange dans la bassine à confiture et amener à ébullition la préparation en remuant régulièrement.

Laisser bouillir 7/8 minutes et tester la consistance selon notre méthode préférée et vérifier la cuisson avec le test de la petite assiette* et selon la texture obtenue, rajouter le sachet de pectine selon les indications du paquet. Laisser bouillir 2 minutes.

Ecumer si besoin (moi j’utilise le truc du petit bout de beurre**).

Dès que le beurre et l’écume ont disparu, mettre en pots la confiture bouillante. Visser les pots ébouillantés et les réserver la tête en bas.

Au bout de 48h si on le souhaite on peut les stériliser*** si on prévoit de les garder longtemps. Par sécurité, on les stérilise toujours comme ça on peut varier les plaisirs chaque année et avoir un large panel de goûts disponibles.

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

* Le « test de la petite assiette » de ma grand-mère

Je n’ai aucun doute sur le fait que ce n’est pas la seule à utiliser cette méthode ou que vous en avez d’autres. Quand on démarre la cuisson de la confiture, on glisse au congélateur une petite assiette (question d’espace disponible dans ledit congélateur j’imagine). Quand la confiture commence à épaissir, généralement quand elle commence à redescendre en volume, on verse une cuillère ou deux de confiture sur la petite assiette froide. Si les gouttes se figent, c’est que la confiture est prête. Sinon il faut prolonger de quelques minutes la cuisson.

Par contre, à la maison on accepte le fait que tous les fruits ne donnent pas la même texture: une confiture de fraises sera toujours plus liquide qu’une à l’orange ou à la banane.

** La méthode dite du petit bout de beurre: c’est aussi simple que de jeter dans notre confiture prise un morceau de beurre (une noix selon la taille de ladite bassine), de bien mélanger et de renouveler s’il reste encore un peu de mousse, On laisse rebouillir 1 minute et c’est parti pour la mise en pots! Cela ne pose aucun souci sur le temps de conservation, on ne sent pas le goût du beurre dans la confiture et ça permet de ne pas gâcher un gramme de préparation contrairement à la méthode avec une écumoire.

*** Comment stériliser une confiture maison

Toutes les étapes du processus en détail ici.

La méthode de la cocotte minute est idéale car elle permet de conserver pendant plusieurs années (plus de 7 ans au vu d’une confiture retrouvée au fond de la cave après un déménagement!) tout en réduisant la quantité de sucre par rapport à la norme.

Une fois notre confiture mise en pots, on retourne les pots, couvercle en bas et on laisse refroidir 48/72h pour que la confiture soit totalement froide. Puis on sort notre cocotte minute et on recouvre le fond avec un torchon plié pour protéger le bas des pots et éviter les chocs des pots en verre. On emballe chaque pot de confiture dans un torchon plié. On installe nos pots bien serrés dans la cocotte minute, attention ils doivent être bien calés pour ne pas s’entrechoquer pendant le processus. On recouvre d’eau (1 voire 2 centimètres au-dessus des couvercles), on ferme notre cocotte minute et quand la soupape siffle, on laisse tourner 5 minutes en pression max si on en dispose.

Encore un petit creux…


12 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Bárbara - Comer De Todo, jeudi 20 juin 2019 Répondre

    ¡Ostras! con lo que me gusta la fruta de la pasión..., ¡¡esta mermelada debe ser un bombazo de sabor!!
    Tenia pensado hacer una mermelada de fresas en casa, que aún no he hecho ninguna esta temporada, así que si encuentro la pulpa, pues como bien dices la fruta de la pasión tiene el precio por las nubes, ¡la haré!
    Un besote :)

    • Palmira, vendredi 21 juin 2019 Répondre

      Si lo mejor es dar con pulpa porque si hay una fruta que nunca está de oferta es la fruta de la pasión, ¿verdad?
      Aunque no te creas este año las fresas tela con su precio!
      Besos y feliz verbena,
      Palmira

  • miquel, jeudi 20 juin 2019 Répondre

    Otra divina propuesta de mermelada.
    Bss

    • Palmira, vendredi 21 juin 2019 Répondre

      Hay que seguir completando el repertorio familiar de mermeladas jejeje
      Besos y feliz verbena,
      Palmira

  • chus, mercredi 19 juin 2019 Répondre

    Ya sabes que las mermeladas me pierden ,para no variar me guardo la receta no dudo lo mas minimo que este de muerte relenta no lo siguiente ,se ve divinisimaaa.
    Bicos mil wapa.

    • Palmira, vendredi 21 juin 2019 Répondre

      Ya lo sé, es que nos pierden las mermeladas caseras... pero es que están tan ricas y son tan versátiles que no me puedo resistir!!!
      Besos y feliz verbena,
      Palmira

  • La cuisine de poupoule, mercredi 19 juin 2019 Répondre

    Une très belle confiture
    Bonne journée bisous

    • Palmira, vendredi 21 juin 2019 Répondre

      Parfaite pour les p´'tits déjs et les goûters!
      Bon week end!
      Palmira

  • Cuca, mercredi 19 juin 2019 Répondre

    Tiene que ser una combinación brutal. Lo cierto es que me ha llamado bastante la atención

    ¡Besos mil!

    • Palmira, lundi 24 juin 2019 Répondre

      Es una combinación maravillosa porque la fruta de la pasión le aporta una magia especial a los fresones que en casa nos ha entusiasmado.
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • ANA, mercredi 19 juin 2019 Répondre

    Ya se van viendo pocos fresones, están dando paso a otras muchas frutas.
    Buena idea añadir fruta de la pasión y mucho mejor si ya no hay que ir apartando y colando las semillitas, el sabor final ha de ser muy rico.
    Besos.

    • Palmira, lundi 24 juin 2019 Répondre

      Nosotros tenemos un par de semanas por delante de fresas con las fresas francesas que suelen llegar más tarde pero ahora ya estamos en plena temporada de melocotones y nectarinas que son mis frutas favoritas ;o) Así que toca disfrutarlas en su mejor momento.
      Además con la pulpa no se pierde tanto producto y como es bastante caro se agradece!
      Besos y feliz semana,
      Palmira