BISCUITS AU TURRON MOU & MES CONSEILS POUR PREPARER PLEIN DE PETITS BISCUITS DE NOËL SANS PERDRE LA RAISON ;o)


Mercredi, c’est biscuit! Alors du coup pour compléter vos paniers gourmands, aujourd’hui je vous propose des biscuits parfumés au turrón mou qui a forcément le goût de Noël et des fêtes de fin d’année à la maison.

Mais avant de vous livrer la recette, je souhaitais partager avec vous mes trucs et astuces d’organisation afin de pouvoir préparer de nombreuses variétés pour garnir les paniers gourmands en ne disposant que d’un frigo (par ailleurs plein des courses hebdomadaires) et d’un four normal, le tout dans un laps de temps réduit.

1 – Faire son choix de biscuit

Et oui, c’est important de savoir quels sont les biscuits que vous allez préparer car de cela découlera une liste des courses adaptée. Perso j’ai rarement 2 kilos de beurre et de saindoux dans le frigo, ni plusieurs kilos de sucre et de farine (et oui, j’en remplis des paniers chaque année!).

2 – Anticiper la réalisation des pâtes

Ne pas oublier que la plupart des biscuits se composent de beurre pommade et que leur texture adore séjourner au frigo alors pas de secret, pour ne pas s’énerver il faut préparer les pâtes en amont. Après c’est une question de préférences et de disponibilités, mais pour moi c’est plus simple de m’y mettre 5 fois 10 minutes qu’une heure suivie… Du coup je commence par peser tous mes ingrédients pour 2 recettes et je fais les pâtes puis je les étale à la bonne épaisseur entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Je réserve au frigo. Un détail qui compte: avoir une épaisseur régulière  est stratégique pour une cuisson homogène de vos fournées et des temps de cuisson reproductibles.

Renouveler l’opération (cette étape me prend 10 minutes vaisselle comprise) jusqu’à avoir préparé toutes vos pâtes.

3 – Ne pas oublier que l’utilisation des emporte-pièces prend (tout son) temps

Quand les pâtes sont bien froides, c’est le momento de découper vos biscuits selon vos préférences. Cette étape génère des chutes de pâte qu’il faut étaler à nouveau/refroidir/redécouper…

Ne pas oublier de préparer plusieurs plateaux ou plaques recouvertes de papier sulfurisé (un carton épais fait aussi très bien l’affaire) pour y déposer les biscuits au fur et à mesure de leur découpe car la plupart des pâtes ramollissent vite.

Ce que je fais, c’est que je découpe les biscuits dès que j’ai un moment puis je les laisse à nouveau au frigo sur des plaques jusqu’à la mise au four.

Pour optimiser la place dans mon frigo, j’utilise des emporte-pièces pour les superposer:

4 – Faire tourner les fournées, c’est tout un art

Comme je vous le disais au point 3, je laisse en général mes biscuits reposer au frais avant de les enfourner car cela limite leur déformation lors de la cuisson.

Du coup, quand tout est découpé et a séjourné au frigo, j’enchaîne les fournées. A coup de 2 plaques maxi par tour, en respectant les durées et les températures de chaque sorte de biscuits. Ceci évite de surconsommer de l’électricité en ne devant pas préchauffer le four à plusieurs reprises.

Du coup je termine systématiquement par les polvorones qui demandent un four bien chaud et de hautes températures pour leur cuisson.

Un détail qui a son importance: trouver suffisamment de grilles pour tout faire refroidir correctement à la sortie du four.

Dès que c’est froid, tout stocker dans des boîtes bien hermétiques. Ne pas céder à la tentation de tout laisser passer la nuit dehors pour les emballer le lendemain: ce serait bien dommage autant de boulot pour un résultat moins bon…

5 – Ne pas négliger le temps nécessaire pour emballer et décorer vos paniers gourmands ;o)

Et là c’est mon grand point faible… et je termine à pas d’heure! Emballer les polvorones dans du papier de soie est certes une activité proche de la méditation mais tout répartir dans de jolies boîtes avec de jolies étiquettes, de jolis trucs et machins, ça prend vraiment du temps! Surtout s’il faut protéger le tout comme certains de nos paniers qui traversent l’Europe!

Bon, maintenant je vous laisse avec la recette afin que vous puissiez tester tous mes trucs et astuces ;o)

Et vous, comment vous y prenez-vous?

Bon mercredi!

BISCUITS AU TURRON MOU

Pour 25/30 biscuits

100g de beurre pommade (à température ambiante)

35g de sucre semoule

200g de turrón mou

1 oeuf M

250g de farine

1 pincée de fleur de sel

Mixer le turrón avec l’oeuf jusqu’à obtention d’une texture crémeuse.

Fouetter le beurre mou et le sucre semoule jusqu’à blanchissement et y ajouter le mélange oeuf/turrón. Bien mélanger et terminer par le rajout de la farine et de la fleur de sel. Mélanger jusqu’à former une boule de pâte. La pâte est molle mais ne colle pas aux doigts.

Etaler la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson sur une épaisseur de 5 mm et laisser reposer la pâte au frais au moins 1 heure, mais c’est encore mieux si ce sont plusieurs heures car la pâte sera plus facile à découper.

Quand la pâte est bien froide, recouvrir de papier cuisson 2 ou 3 plaques et découper les biscuits selon vos préférences en les déposant au fur et à mesure sur les plaques préparées, en laissant un peu d’espace entre eux.

A ce stade, l’idéal c’est de remettre les biscuits au frais pour 30 minutes pour que les biscuits conservent mieux leur forme. Mais si vous êtes pressés par le temps, on peut enfourner.

Enfourner pour 15/17 minutes à 175º chaleur tournante. Les biscuits doivent légèrement dorer.

Laisser refroidir 3 minutes hors du four avant de laisser refroidir complètement sur la grille. Conserver dans une boîte hermétique bien fermée.

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

Encore un petit creux…


16 Comments

Leave A Comment

Répondre à Anna Pigarda Cancel

  • Comer especial (Rosa), dimanche 8 décembre 2019 Répondre

    Hola, Palmira:
    Estas galletas tienen una pinta estupenda. Ahora mismo me sentaba y, como siempre te digo, me ofrecía como conejillo de indias para que experimentaras conmigo. Yo voy catando y te cuento. ¡Ja, ja, ja...! Indudablemente, cada horno es un mundo y hay que cogerle su punto.
    Un besazo, guapa.

    • Palmira, lundi 9 décembre 2019 Répondre

      Me alegro que te gusten, para tomarse un buen té o café son ideales. Y si es en buena compañía todavía mejor!
      Besos y feliz semana,
      Palmira

  • Anna Pigarda, samedi 7 décembre 2019 Répondre

    El teu veïnat deu saber que s'apropen les festes per l'aroma a galetes que deu sortir de casa teva. Veient les fotos m'imagino la flaire....Quina gana que m'has fet venir!!!!

    • Palmira, lundi 9 décembre 2019 Répondre

      Es ben cert jeje Saps que hi ha una àvia que s'apropa sempre de nosaltres quan tornem de l'escola i que ens diu que fa força oloreta a galetas passant davant casa nostra?! Jo crec que és perque semopre que el diu li en regalem unes!!!
      Una abraçada ben forta!
      Palmira

  • Marhya, mercredi 4 décembre 2019 Répondre

    Me quedo con los consejos, me vendrán bien, nunca hago cantidades gigantescas pero alguna vez que he hecho de más me he agobiado y veo que así se facilitan las tareas. El truco de las bandejas me ha encantado. Y las galletas se ven divinas.
    Besos.

    • Palmira, vendredi 6 décembre 2019 Répondre

      Muchas gracias Marhya. Las galletas cuando preparas una tanda para una merienda son sencillitas pero cuando ya tienes más cantidades la cosa puede convertirse en pesadilla jeje Me alegro si los consejos te sonde utilidad.
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • charo, mercredi 4 décembre 2019 Répondre

    la verdad es que no sé qué me gusta más de esta entrada, si la receta de las galletas o todos los consejos útiles que nos has dado antes

    • Palmira, vendredi 6 décembre 2019 Répondre

      Pues si los consejos son de ayuda, me alegro un montón ;o)
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • Silvia, mercredi 4 décembre 2019 Répondre

    Ya huele a Navidad y los dulces llenan nuestras mesas. Te han quedado de lujo, Aún tengo que ponerme yo a pensar a ver que galletas para estas fiestas :)
    Un beso.

    • Palmira, vendredi 6 décembre 2019 Répondre

      En casa nos gusta ir variando cada año aunque sé que vanille kipferl y polvorones no faltarán ;o)
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • Cuca, mercredi 4 décembre 2019 Répondre

    Me encantaría ver tu cocina estos días ¡menudo trajín te tienes que traer ya con las cesta navideñas! Me parece un detalle súper bonito, lástima que en España no se estile porque sería fantástico recibir un regalo así (amén de prepararlas)

    Las galletas de turrón toda una delicia ¡Besos mil!

    • Palmira, vendredi 6 décembre 2019 Répondre

      No te creas, en Francia tampoco es que la gente prepare muchas pero es un detalle bien recibido por un presupuesto muy ajustadito lo que se agradece también por estas fechas ;o)
      Eso si, la casa huele que alimenta (estos días de tanta masa y horneado no pruebo bocado jaja) y en el super ni que comprara toda la mantequilla y el azúcar disponibles!
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • ANA, mercredi 4 décembre 2019 Répondre

    Desde luego que elaborar tantas galletas necesita organización y una parte de la nevera para que la masa tenga consistencia, pero está visto que el resultado bien vale la pena.
    Unas ricas galletas las que nos traes hoy, pero que también nos vendrá bien esta receta para después de fiestas cuando nos haya sobrado el turrón y no sepamos qué hacer con él.
    Besos.

    • Palmira, vendredi 6 décembre 2019 Répondre

      En casa siempre vamos con el turrón el justo para no desperdiciar así que siempre me guardo uno o 2 para ir probando cositas en la cocina :o)
      Y si con un poco de organización las tandas de galletas se van organizando y casi casi se preparan solitas!
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • La cuisine de poupoule, mercredi 4 décembre 2019 Répondre

    Un super article merci beaucoup pour tout ces conseils
    Bonne journée bisous

    • Palmira, vendredi 6 décembre 2019 Répondre

      De rien, avec plaisir! En période de paniers gourmands ça peut être bien utile!
      Bon week end!
      Palmira