CONFITURE D’ABRICOTS & FLEUR D’ORANGER


Cette recette a été publiée originellement sur Come Conmigo le 13/06/2016.

Vive la confiture maison! C’est quelque chose que nous adorons, de la cueillette des fruits quand nous pouvons la faire nous-mêmes en passant par la bonne odeur qui se répand pendant qu’elle cuit et bien sûr en la dégustant dans nos yahourts et sur nos tartines :o)

Je ne me souviens plus où, mais j’ai lu il y a quelque temps que les deux confitures les plus consommées en France étaient celles de fraises et d’abricots Du coup, aujourd’hui c’est de confiture d’abricots dont il s’agit. Notre grand classique c’est la confiture d’abricots aux amandons contenus dans leurs noyaux comme la préparait ma grand-mère, mais pour changer un peu nous avons aromatisé les abricots avec une touche de fleur d’oranger. Délicate et élégante, cette confiture a le bon goût du printemps.

Si vous aimez préparer vos confitures, n’hésitez pas à aller fouiller dans toutes mes recettes de confitures maison et si vous débutez sur le sujet, vous trouverez ici tous mes conseils pour réussir des confitures maison parfaites.

Et vous, elles sont faites maison vos confitures ?

CONFITURE D’ABRICOTS & FLEUR D’ORANGER

Aujourd'hui...

CONFITURE D’ABRICOTS & FLEUR D’ORANGER

Pour environ 7 pots

1,475kg d’abricots préparés denoyautés

900g de sucre à confitures

30ml de fleur d’oranger (à ajuster selon votre eau de fleur d’oranger car elles ne parfument pas du tout pareil selon les marques)

1 ou 2 sachets de pectine (facultatif)

Un petit bout de beurre pour écumer (facultatif)

Mixer 400g d’abricots pour obtenir une compote grossière. Mélanger les abricots coupés en deux, le sucre et la compote.

Laisser le sucre fondre pendant 2 ou 3 heures, un sirop doit se former autour des fruits. On peut aussi laisser les fruits une nuit au frigo, recouverts de papier film.

Verser le mélange dans la bassine à confiture et amener à ébullition la préparation en remuant régulièrement.

Laisser bouillir 7/10 minutes et tester la consistance selon notre méthode préférée et vérifier la cuisson avec le test de la petite assiette* et selon la texture obtenue, rajouter le sachet de pectine selon les indications du paquet. Laisser bouillir 2 minutes. Rajouter l’eau de fleur d’oranger et donner un bouillon.

Ecumer si besoin (moi j’utilise le truc du petit bout de beurre**).

Dès que le beurre et l’écume ont disparu, mettre en pots la confiture bouillante. Visser les pots ébouillantés et les réserver la tête en bas.

Au bout de 48h si on le souhaite on peut les stériliser*** si on prévoit de les garder longtemps. Par sécurité, on les stérilise toujours comme ça on peut varier les plaisirs chaque année et avoir un large panel de goûts disponibles.

Bon profit!

Quelques petits details qui comptent…

* Le « test de la petite assiette » de ma grand-mère

Je n’ai aucun doute sur le fait que ce n’est pas la seule à utiliser cette méthode ou que vous en avez d’autres. Quand on démarre la cuisson de la confiture, on glisse au congélateur une petite assiette (question d’espace disponible dans ledit congélateur j’imagine). Quand la confiture commence à épaissir, généralement quand elle commence à redescendre en volume, on verse une cuillère ou deux de confiture sur la petite assiette froide. Si les gouttes se figent, c’est que la confiture est prête. Sinon il faut prolonger de quelques minutes la cuisson.

Par contre, à la maison on accepte le fait que tous les fruits ne donnent pas la même texture: une confiture de fraises sera toujours plus liquide qu’une à l’orange ou à la banane.

** La méthode dite du petit bout de beurre: c’est aussi simple que de jeter dans notre confiture prise un morceau de beurre (une noix selon la taille de ladite bassine), de bien mélanger et de renouveler s’il reste encore un peu de mousse, On laisse rebouillir 1 minute et c’est parti pour la mise en pots! Cela ne pose aucun souci sur le temps de conservation, on ne sent pas le goût du beurre dans la confiture et ça permet de ne pas gâcher un gramme de préparation contrairement à la méthode avec une écumoire.

*** Comment stériliser une confiture maison

Toutes les étapes du processus en détail ici.

La méthode de la cocotte minute est idéale car elle permet de conserver pendant plusieurs années (plus de 7 ans au vu d’une confiture retrouvée au fond de la cave après un déménagement!) tout en réduisant la quantité de sucre par rapport à la norme.

Une fois notre confiture mise en pots, on retourne les pots, couvercle en bas et on laisse refroidir 48/72h pour que la confiture soit totalement froide. Puis on sort notre cocotte minute et on recouvre le fond avec un torchon plié pour protéger le bas des pots et éviter les chocs des pots en verre. On emballe chaque pot de confiture dans un torchon plié. On installe nos pots bien serrés dans la cocotte minute, attention ils doivent être bien calés pour ne pas s’entrechoquer pendant le processus. On recouvre d’eau (1 voire 2 centimètres au-dessus des couvercles), on ferme notre cocotte minute et quand la soupape siffle, on laisse tourner 5 minutes en pression max si on en dispose.

Encore un petit creux


22 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Anna Pigarda, Wednesday 15 June 2016 Répondre

    Tu ja saps que jo soc fan incondicional de les teves melmelades....és veure una recepta i rememorar com estaven de bones aquelles que vaig tenir el privilegi de tastar. A més és que les combinacions que fan son fantàstiques! És una autèntic plaer només rellegir el recull de receptes! A quina més bona! Petonets!

    • Palmira, Thursday 16 June 2016 Répondre

      Gràcies Anna! A casa ens encanta anar fent proves amb idees de sabors, algunes queden i d'altres marxen :o) M'alegro que n'hagis pogut tastar, potser aquest any tornaràs a tenir sort!
      Petons
      Palmira

  • MªJose, Tuesday 14 June 2016 Répondre

    Palmira es mi mermelada preferida, pero estas labores de hacer mermeladas se las dejo a mi madre le gusta mucho hacerlas. Aunque esta con ese sabor a azahar tienen que ser muy especial.

    • Palmira, Thursday 16 June 2016 Répondre

      Ya me gustarían a mi que me hagan mermeladas... pero desde que mi abuela ya no está, pues me toca a mi y sarna con gusto no pica, ¿verdad?!
      Besos,
      Palmira

  • cristina, Tuesday 14 June 2016 Répondre

    estupenda receta¡¡¡ me ha encantado esta mezcla, la probare.
    besos crisylaura

    • Palmira, Thursday 16 June 2016 Répondre

      Verás que en mermeladas o en repostería albaricoques y flor de azahar son una pareja estupenda.
      Besos,
      Palmira

  • Miquel, Monday 13 June 2016 Répondre

    Otra fantástica mermelada y estoy seguro que es divina.Ya veo que cuando la regalas para algunos se convierte en un tesoro y solo para ellos. jaja
    Bss

    • Palmira, Tuesday 14 June 2016 Répondre

      Es lo que tienen mis mermeladas, la gente se vuelve egoísta jejeje
      Peto
      Palmira

  • La Cocinera de Bétulo, Monday 13 June 2016 Répondre

    Definitivamente eres la reina de las mermeladas, la mezcla de sabores que no se te ocurra a ti, no se le ocurre a nadie. Ahora están ricos los albaricoques y entre su sabor y el de flor de azahar ha de ser una mermelada para esconderla o peligra.
    Besos.

    • Palmira, Tuesday 14 June 2016 Répondre

      Estoy esperando a ver si bajan un poco de precio y me puedo poner manos a la obra con mis nuevas ideas jejeje Creo que es experimentando como más disfruto en la vida!
      Besos,
      Palmira

  • Adita, Monday 13 June 2016 Répondre

    Muy rica, te estas convirtiendo el la reina de las mermeladas, te quedan estupendas, besos

    • Palmira, Tuesday 14 June 2016 Répondre

      Gracias guapa, son mi adicción, ir probando todas lascombinaciones que se me ocurren!
      Besos,
      Palmira

  • Nenalinda, Monday 13 June 2016 Répondre

    Uummmmmmmmmm cosa mas rica madre ya sabes que me encantan las mermeladas seguro esta de rexupete, te ha quedado de relujo para no variar.
    Bicos mil y feliz semana wapa.

    • Palmira, Tuesday 14 June 2016 Répondre

      Ya sabes lo adicta que soy a preparar mermeladas, idea que tengo, idea que quiero envasar jejeje
      Besos,
      Palmira

  • silvia, Monday 13 June 2016 Répondre

    Me encanta! la encuentro super aromática, que rica!!
    besos :)

    • Palmira, Tuesday 14 June 2016 Répondre

      Tiene un sabor a primavera y a campo que en diciembre sabe a paraíso :o)
      Besos,
      Palmira

  • Eva, Monday 13 June 2016 Répondre

    Al·lucino amb la varietat de melmelades que fas!! el teu rebost deu fer molt i molt de goig, un petó!

    • Palmira, Tuesday 14 June 2016 Répondre

      Pobret el meu rebost que gairebé sempre està buit perque les melmelades entren i surten a un ritme que ni et pots imaginar :o)
      Però al juliol normalment el tinc ben plé... pero al març quan veig tots els calaixos buits m'alegro perque vol dir que en podre fer mooooooooltes :o)
      Petons,
      Palmira

  • charo, Monday 13 June 2016 Répondre

    Qué acierto el toque de la flor de azahar, seguro que sale una mermelada deliciosa

    • Palmira, Tuesday 14 June 2016 Répondre

      Me encanta el sabor a primavera que tiene esta mermelada, en invierno es un lujo!
      Besos,
      Palmira

  • Marhya, Monday 13 June 2016 Répondre

    ¡Que buenísima! Eso da para muchos desayunos felices. Me encanta.
    ¡Besos!!

    • Palmira, Tuesday 14 June 2016 Répondre

      Desayunos y meriendas felices, y sabes, especialmente las de invierno cuando ya no puedes más de frío, cielo gris y lluvia :o)
      es como abrir un bote de sol jejeje
      Besos,
      Palmira