LECHE MERENGADA (Lait Frappé à la Cannelle & au Citron)


Cette recette a été publiée originellement sur Come Conmigo le 27/07/2015.

Aujourd’hui je vous propose sans doute une des boissons fraîches les plus emblématiques de la gastronomie madrilène ! C’est la boisson qui a un goût d’enfance, celle qu’on servait dans les cafés et les camions à glace lorsque j’étais enfant.

Il s’agit (à quelques variantes près) de lait sucré (de vache traditionnellement) infusé avec du zeste de citron et de la cannelle qui est ensuite refroidi et servi en granité ou en boisson glacée grâce à l’ajout de blanc d’œufs.

La recette ne présente pas de difficultés, juste un peu de patience pour la laisser refroidir et pouvoir la déguster en version granité, on ne peut plus rafraîchissante et gourmande !

Si vous n’y avez jamais goûté, ça vaut vraiment le coup !

 

LECHE MERENGADA (Lait Frappé à la Cannelle & au Citron)

Aujourd'hui...

LECHE MERENGADA (Lait Frappé à la Cannelle & au Citron)

Pour 1,2 litre environ

1l de lait entier

80g de sucre*

3 bâtons de cannelle

Le zeste râpé d’un citron bio

3 blancs d’oeufs

Chauffer le lait avec le sucre, la cannelle et le zeste de citron. Dès que le mélange arrive presque à ébullition, ôter du feu, couvrir et laisser infuser jusqu’à complet refroidissement du lait. Filtrer et réserver.

Monter les blancs en neige soupe et les ajouter délicatement au lait parfumé en essayant de ne pas les casser.

Verser le mélange dans un plat rectangulaire et réserver au congélateur environ 2 heures.

Gratter les paillettes à la surface de la préparation et les passer au blender quelques secondes pour obtenir une texture de granité à boire.

Servir de suite, saupoudré d’un peu de cannelle.

 

Bon profit!

Quelques petits details qui comptent…

*La quantité de sucre est à votre libre choix. Pour moi j’en aurais mis un peu moins mais pour ma fille et mon mari c’était parfait. Et nettement moins sucré que les versions que nous avions déjà goûtées.

Encore un petit creux


8 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Sofía, Monday 27 July 2015 Répondre

    Hola guapisima, intente comentarte esta mañana a través del movil,, pero mi movil y tu blog no se llevan, jajaja, así de ahora no pasa, ¿verdad que esta buena la leche merengada?, despues que la publique la volví a repetir, porque no hay mejor refresco como tu dices que un buen vaso de ella, cuantos recuerdos me trae, un besote muy grande, por cierto que suerte, por aquí seguimos sudando la gota gorda.
    Sofía

    • Palmira, Thursday 30 July 2015 Répondre

      jajaja pues frío casi estamos pasando Sofía!! En serio mantita por las noches y chaleco por las mañanas.
      Si un refresco buenísimo, además Polyanna no lo conocía y cuanto le ha gustado jejeje
      No te preocupes el blog y mi ordenador a veces tampoco se portan bien jejeje
      Besos,
      Palmira

  • ANABDN, Monday 27 July 2015 Répondre

    Por aquí el día también ha sido un poco gris, la temperatura habrá bajado un par de grados, pero con el alto grado de humedad es un día muy bochornoso, peor que cuando luce el sol.
    Me bebo un vaso de leche merengada bien fresquita contigo que está súper rica.
    Besos.

    • Palmira, Thursday 30 July 2015 Répondre

      Ainnnsss lo que daría Anna para brindar juntas :o)
      Besos,
      Palmira

  • MARÍA JESÚS, Monday 27 July 2015 Répondre

    Qué bien Palmira estarás super agusto con fresquito, aquí hace un calor que no se puede aguantar..... te diré que me encantaaaa la leche merengada, es un helado que me pido siempre con un montón de canela ejej...bsts guapa y feliz día :-)

    • Palmira, Thursday 30 July 2015 Répondre

      Pues como en casa, con doble dosis de canela!
      Besos,
      Palmira

  • Marhya, Monday 27 July 2015 Répondre

    ¡Que buena!!! Y con este calorcito... yo también hace muchísimo que no tomo una, y eso que la caja de leche en la nevera para beberla fría no me falta.
    Besos.

    • Palmira, Thursday 30 July 2015 Répondre

      jejeje sin duda uno de los (re) descubrimientos de este verano, seguro que ahora ya no falta en casa!
      Besos,
      Palmira