CONFITURE DE POMMES AU CARAMEL & NOIX


Cette recette a été publiée originellement sur Come Conmigo le 11/02/2015.

Vive la confiture maison! C’est quelque chose que nous adorons, de la cueillette des fruits quand nous pouvons la faire nous-mêmes en passant par la bonne odeur qui se répand pendant qu’elle cuit et bien sûr en la dégustant dans nos yahourts et sur nos tartines :o)

Bien évidemment, à la maison on craque sur la confiture de fraises au vin rouge pour mon mari et sur la confiture de framboises au Cava pour ma fille. Moi c’est la confiture de pêches au safran qui a ma préférence.

Mais qui a dit que les confitures c’était forcément avec des fruits d’été ?

Aujourd’hui je vous propose donc une confiture de pommes au caramel et aux noix, une gourmandise à l’état pur que vous mangerez à la petite cuillère sans même vous en apercevoir :o) Je vous aurais prévenus…

Si vous aimez préparer vos confitures, n’hésitez pas à aller fouiller dans toutes mes recettes de confitures maison et si vous débutez sur le sujet, vous trouverez ici tous mes conseils pour réussir des confitures maison parfaites.

Et vous, elles sont faites maison vos confitures ?

CONFITURE DE POMMES AU CARAMEL & NOIX

Aujourd'hui...

CONFITURE DE POMMES AU CARAMEL & NOIX

Pour 4/5 pots

1,3kg de pommes épluchées et épépinées, coupées en petits bâtonnets (j’ai mélangé pommes acides et pommes fermes pour la texture)

585g de sucre à confiture

200g de sucre blanc pour le caramel

200g de cerneaux de noix de Grenoble épluchées

300ml d’eau filtrée bouillante

1 belle pincée de fleur de sel

Mélanger les pommes préparées avec le sucre à confiture et laisser le sucre fondre pendant 2 ou 3 heures, un sirop doit se former autour des fruits. On peut aussi laisser les fruits une nuit au frigo, recouverts de papier film.

Moi j’ai coupé mes pommes comme ça :

Pendant ce temps, préparer un caramel à sec avec les 200g de sucre blanc. Quand il est bien doré, baisser le feu et y ajouter en faisant attention aux éclaboussures l’eau bouillante et la pincée de fleur de sel jusqu’à obtenir un mélange bien lisse.

Verser dans la bassine à confiture et y ajouter les pommes macérées au sucre.

Amener à ébullition la préparation en remuant régulièrement.

Laisser bouillir 7/10 minutes et tester la consistance selon notre méthode préférée et vérifier la cuisson avec le test de la petite assiette* et selon la texture obtenue, allonger le temps de cuisson de 2 minutes.

Ajouter les cerneaux de noix et donner un bouillon.

Ecumer si besoin (moi j’utilise le truc du petit bout de beurre**).

Dès que le beurre et l’écume ont disparu, mettre en pots la confiture bouillante. Visser les pots ébouillantés et les réserver la tête en bas.

Au bout de 48h si on le souhaite on peut les stériliser*** si on prévoit de les garder longtemps. Par sécurité, on les stérilise toujours comme ça on peut varier les plaisirs chaque année et avoir un large panel de goûts disponibles.

Bon profit!

Quelques petits details qui comptent…

* Le « test de la petite assiette » de ma grand-mère

Je n’ai aucun doute sur le fait que ce n’est pas la seule à utiliser cette méthode ou que vous en avez d’autres. Quand on démarre la cuisson de la confiture, on glisse au congélateur une petite assiette (question d’espace disponible dans ledit congélateur j’imagine). Quand la confiture commence à épaissir, généralement quand elle commence à redescendre en volume, on verse une cuillère ou deux de confiture sur la petite assiette froide. Si les gouttes se figent, c’est que la confiture est prête. Sinon il faut prolonger de quelques minutes la cuisson.

Par contre, à la maison on accepte le fait que tous les fruits ne donnent pas la même texture: une confiture de fraises sera toujours plus liquide qu’une à l’orange ou à la banane.

** La méthode dite du petit bout de beurre: c’est aussi simple que de jeter dans notre confiture prise un morceau de beurre (une noix selon la taille de ladite bassine), de bien mélanger et de renouveler s’il reste encore un peu de mousse, On laisse rebouillir 1 minute et c’est parti pour la mise en pots! Cela ne pose aucun souci sur le temps de conservation, on ne sent pas le goût du beurre dans la confiture et ça permet de ne pas gâcher un gramme de préparation contrairement à la méthode avec une écumoire.

*** Comment stériliser une confiture maison

Toutes les étapes du processus en détail ici.

La méthode de la cocotte minute est idéale car elle permet de conserver pendant plusieurs années (plus de 7 ans au vu d’une confiture retrouvée au fond de la cave après un déménagement!) tout en réduisant la quantité de sucre par rapport à la norme.

Une fois notre confiture mise en pots, on retourne les pots, couvercle en bas et on laisse refroidir 48/72h pour que la confiture soit totalement froide. Puis on sort notre cocotte minute et on recouvre le fond avec un torchon plié pour protéger le bas des pots et éviter les chocs des pots en verre. On emballe chaque pot de confiture dans un torchon plié. On installe nos pots bien serrés dans la cocotte minute, attention ils doivent être bien calés pour ne pas s’entrechoquer pendant le processus. On recouvre d’eau (1 voire 2 centimètres au-dessus des couvercles), on ferme notre cocotte minute et quand la soupape siffle, on laisse tourner 5 minutes en pression max si on en dispose.

Encore un petit creux


8 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • La cocina de Camilni, Saturday 14 February 2015 Répondre

    Buenísima pinta esta mermelada tan original y rica. Me la guardo porque los ingredientes me gusta y la combinación es perfecta. Un beso y feliz finde. 

  • Morguix, Friday 13 February 2015 Répondre

    Madre mía, ¡qué delicia de mermelada!. La combinación de sabores es increíble, ¡y, además, con nueces!. ¡Qué rica!.

    Un beso 

  • Sofia, Friday 13 February 2015 Répondre

    Solo leer el titulo ya me estoy relamiendo, que bien me vendría esta mermelada para mis tostadas de mañana, que acabo de hornear pan, besos

    Sofía

  • Marhya, Thursday 12 February 2015 Répondre

    ¡Guaoo, Palmira, cómo tiene que estar esto! Sólo sobre una rebanada de pan caliente o recién tostado, ya tiene que ser mejor que cualquiera de nuestras tartas de manzana. ¡Que arte tienes,
    guapa!!!

    ¡Besos!

  • lola, Thursday 12 February 2015 Répondre

    +

    che qué bo ¡¡¡¡ 

  • ANABDN, Thursday 12 February 2015 Répondre

    A ver si hoy me deja comentar que el otro día por más que lo intenté no me dejó.

    Eres la reina de las mermeladas. Esta se ve muy rica con sus tropezones y las nueces, un sabor exquisito.

    Besos.

  • glutoniana, Thursday 12 February 2015 Répondre

    sabemos que te gustan sí :)

     

    Muy original como no!

  • Eva, Thursday 12 February 2015 Répondre

    Quin perill tenir aquesta melmelada a casa! estic segura que no necessita més que una cullera!! es veu deliciosa ;). Un petó!!