LES GOUGÈRES DE MON MARI


Ça vous dit de quoi grignoter à l’apéro ce week-end ?

Aujourd’hui je vous propose de découvrir la recette fétiche de mon mari quand je dis que même pas en rêves je vais mettre les pieds dans la cuisine ;o)

Il s’agit de la version salée des choux, enrichi en fromage râpé pour un délicieux petit goût de reviens-y.

Les gougères sont parfaites à l’apéro et bien qu’à la maison on les appelle gougères de mon mari ou gougères de Papa, la recette est en réalité celle du grand Joël Robuchon, notée dans un petit carnet il y a bien longtemps.

La seule chose qui est sûre c’est que quand mon mari en prépare il n’y a jamais de reste ;o)

Nous, on les préfère tout juste sorties du four, encore tiède. Alors ne les faites pas trop attendre pour en profiter au maximum.

Avec une bonne salade de saison, c’est un super repas pour lutter contre le blues du dimanche soir.

Ça vous tente ?

Bon week-end!

Les Gougères de mon Mari

Pour une belle quantité, en fonction de la taille

1 pincée de fleur de sel

120g de beurre doux coupé en petits cubes et froid

125g de farine tamisée

4 oeufs M légèrement battus

60g de gruyère râpé

Préchauffer le four à 200º chaleur tournante.

Recouvrir de papier sulfurisé 2 plaques de cuisson.

Verser 250ml d’eau filtrée ou minérale dans une casserole moyenne et chauffer avec le beurre et la fleur de sel à feu vif. Dès ébullition, retirer du feu et verser la farine en une seule fois d’un coup. Bien mélanger avec une cuillère en bois jusqu’à obtenir une texture homogène puis remettre sur le feu doucement et mélanger une minute la pâte en remuant pour la dessécher, la boule de pâte doit se détacher des parois de la casserole.

Mettre la pâte chaude dans le bol du batteur et mélanger avec l’accessoire K pour refroidir légèrement la pâte puis ajouter progressivement les œufs battus et 40g de fromage râpé à vitesse moyenne.

Mettre la pâte dans une poche à douille munie d’une douille lisse et former des choux d’environ 3/5 cm de diamètre selon vos goûts, en pensant à laisser suffisamment d’espace entre les choux pour les laisser pousser à la cuisson.

Saupoudrer de fromage râpé et enfourner pour 20/25 minutes jusqu’à ce que les choux soient bien dorés.

Attention à ne pas ouvrir la porte du four pour éviter que les gougères ne retombent.

Mettre de suite sur une grille pour éviter aux choux de s’humidifier et servir cahuds ou tièdes.

Froids, ce n’est pas mauvais du tout, mais à la maison, on aime moins ;o)

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

* Du livre Le Meilleur et le plus simple de Joël Robuchon.

Encore un petit creux…


6 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Marhya, Sunday 17 February 2019 Répondre

    ¡Oh, qué bueno! Tiene que estar buenísimo, jo, Yo me lo comía ahora.
    Besos.

    • Palmira, Friday 22 February 2019 Répondre

      Para picar son un peligro, en casa son como las croquetas, nunca sobran y siempre faltan jejeje
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • charo, Friday 15 February 2019 Répondre

    menuda pinta madre mía, y si encima las hace tu marido y no tú aún te sabran más ricas

    • Palmira, Friday 22 February 2019 Répondre

      Es que la comida rica que te preparan sin que tengas que meterte en la cocina es un bocado absolutamente divino ¿verdad?! jejeje
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira

  • La Cocinera de Bétulo, Friday 15 February 2019 Répondre

    Esta versión salada con buen sabor a queso tiene que ser un buen aperitivo, difícil es que sobre ni uno, además recién hechos han de ser adictivos.
    Besos.

    • Palmira, Friday 22 February 2019 Répondre

      Además que con lo bien que huele mientras se hornean te entra un hambre terriiiiible que hace que desaparecen como por arte de magia ;o)
      Besos y feliz fin de semana,
      Palmira