SALADE DE CHOU-FLEUR RÔTI AUX CÂPRES & À L’ANETH


Cette recette a été publiée originellement sur Come Conmigo le 08/02/2016.

Pendant longtemps on ne peut pas dire que le chou-fleur passionnait les foules à la maison. Puis un jour on a découvert qu’il pouvait être rôti au four, entier façon tandoori ou en salade originale façon Ottolenghi.

Voici encore une façon différente de l’apprécier en salade, encore une fois inspirée par ce grand chef londonien. Si vous n’avez jamais goûté l’association de câpres et chou-fleur, je ne peux que vous la recommander chaudement !

Et vos, vous l’aimez comment votre chou-fleur ?

Aujourd'hui...

SALADE DE CHOU-FLEUR RÔTI AUX CÂPRES & À L’ANETH SELON OTTOLENGHI**

Pour 3/4 personnes

1 petit chou-fleur, les bouquets découpés en petits bouquets

1CS* de câpres au sel

1CS* de moutarde à l’ancienne

2CS* de vinaigre de cidre

2 petites gousses d’ail épluchées et dégermées

2CS* d’huile d’olive

1CS* d’aneth ciselé

20 tomates cerise

1 grosse poignée d’épinards à salade

Sel, poivre

Préchauffer le four à 195º chaleur tournante et préparer une plaque de four avec du papier sulfurisé.

Bien mélanger les petits bouquets de chou-fleur avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre. Répartir sur la plaque du four et enfourner pour 35/40 minutes en remuant 2 fois pour que l’ensemble dore uniformément. Réserver.

Dans un bol, mélanger les câpres dessalées et grossièrement hachées avec la moutarde, le vinaigre, l’huile d’olive, l’ail pressé et un peu de sel et de poivre. Bien fouetter pour obtenir une texture crémeuse. Réserver´.

Quand le chou-fleur est prêt et encore tiède, le mélanger avec la vinaigrette préparée, l’aneth ciselé, les tomates cerise coupées en 2 et les pousses d’épinards.

Mélanger délicatement et rectifier si besoin l’assaisonnement. Servir tiède ou froid.

Bon profit!

Quelques petits details qui comptent…

*CS: Cuillère à Soupe

** Une recette légèrement adaptée du libre Ottolenghi The Cookbook.

Encore un petit creux


7 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Miguel, mercredi 10 février 2016 Répondre

    Buena manera de saborearlas y queda un conjunto muy apetecible.
    Bss

  • Adita, mardi 9 février 2016 Répondre

    Me encanta la coliflor, como quiera y con lo que sea, te ha quedao muy rico, besos

  • Anna Pigarda, mardi 9 février 2016 Répondre

    Jo crec que moltes verdures tenen mala fama perquè fins ara se les cuinava bullides; jo no l'havia menjada mai fins que la vaig tastar crua en un taller del Pep Nogué i em va agradar molt i des d'aleshores que la cuino tot sovint, al wok o crua. Per cert, vaig comprar-me per Nadal un llibre de l'Ottolenghi i estic enamora del llibre i me'l vas descobrir tu. Moltes gràcies! M' apunto la recepta. Un petonet!

    • Palmira, vendredi 12 février 2016 Répondre

      Crua també queda molt bona... si estem (els a qui ens agraden les verdures) a cuinar-les de manera different i a menjar-ne més i amb més ganes! I no sé quin llibre de l'Ottolenghi hauràs triat però la seva manera de cuinar les verdures és genial!!!
      Petons i bon cap de setmana
      Palmira

  • Morguix, mardi 9 février 2016 Répondre

    Pues en casa siempre se ha tomado cocida. No la he probado nunca asada, así que ya estoy tomando nota, que tiene que estar bien rica.
    Un besote.

  • ANABDN, lundi 8 février 2016 Répondre

    No la he probado nunca cocida de esta manera, tiene que quedar un sabor distinto, pero muy bueno, ahora mismo sería una ensalada templada, aunque el tiempo está loco.
    Besos.

  • Marhya, lundi 8 février 2016 Répondre

    ¡Que buena! Es la segunda receta de coliflor asada que veo hoy, ya me está intrigando, porque normalmente sólo la como cruda (cocida no me va).
    ¡Feliz lunes!