POTIQUICHE ou QUICHE DANS UN POTIRON


Avant que le net ne se remplisse de douceurs et menus de Noël,je voulais partager une façon un peu différente de manger des courges.

J’ai eu envie de les farcir comme une quiche! La chair de la courge rôtie entière est garnie d’un appareil à quiche bien muscadé et de dés de bacon fumé dégraissé.

Nous avons beaucoup apprécié cette association et je sais que nous en referons régulièrement sur la saison des butternuts et des potimarrons qui sont peu aqueux et qui conservent bien leur forme même après cuisson.

L’idée vous plaît? Avez-vous l’habitude de farcir des courges?

Au fait, c’est bientôt Halloween donc vivent les courges! Mais à la maison nous restons attachés à la tradition catalane de la Castanyada et je vous invite à déguster avec nous marrons grillés, des patates douces rôties et des panellets (petits biscuits à l’amande et aux pignons), le tout arrosé de moscatel du pays ;o)

Bon mercredi!

POTIQUICHE OU QUICHE DANS UN POTIRON

Pour 6/8 personnes selon la taille

Avec ces quantités, j’ai pu garnir un potimarron et une butternut de petite taille

1 petit potimarron

1 petite butternut

4 oeufs

150g de bacon fumé dégraissé coupé en petits lardons

400ml de lait concentré non sucré demi-écrémé

Poivre du moulin

Noix de muscade

Rincer les courges à l’eau et bien les sécher. Couper la butternut dans la longueur et couper le chapeau du potimarron. A l’aide d’une cuillère, enlever les graines. Déposer les courges dans un plat à four et arroser d’un petit verre d’eau.

Enfourner à 180º chaleur tournante pendant 40/60 minutes, le temps est très variable selon la tendreté de vos courges et l’épaisseur de leur peau. Il faut surveiller, la chair doit être juste tendre.

Pendant la cuisson des courges, faire dorer le bacon dans une poêle bien chaude puis réserver hors du feu.

Fouetter les oeufs avec le lait concentré non sucré, pas mal de poivre et une bonne râpée de noix de muscade.

Quand les courges sont cuites, repartir les dés de bacon dedans puis verser l’appareil dessus.

Enfourner à 180º pour environ 45 minutes (là encore ça dépend beaucoup de la taille de vos courges, les butternuts sont restées 10 minutes de moins dans le four que le potimarron par exemple…).

Vérifier la cuisson en piquant au centre et servir chaud, tiède ou froid avec une salade de saison bien croquante.

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

Encore un petit creux…


8 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Anna Pigarda, Sunday 3 November 2019 Répondre

    Per on visc l'únic problema es trobar altres tipus de carbassa que no sigui la violí. Ja vaig tenir problemes per trobar una per fer cabell d'àngel.
    Un sorprenent manera de presentar a taula una quiche! M'apunto la idea!! Petonets!

    • Palmira, Tuesday 5 November 2019 Répondre

      Amb la violí també queda molt bé aquesta recepta ;o)
      Es cert que aquí tenim gran varietat de carbasses i sort perque cada setmana toca a la cistella eco !!!
      Però la de cabelle d'àngel no n'he vist enlloc. Potser una varietat molt local. Però quin luxe poder fer cabell d'àngel cassolà, oi?
      Petons,
      Palmira

  • charo, Wednesday 30 October 2019 Répondre

    qué bonita receta, y qué rica tiene que estar!!! yo me traigo las calabazas del pueblo, y son grandes, muy grandes, así que de momento no las gastaré en tu receta, pero más adelante compraré alguna calabaza pequeña para estar esta quiche especial, me ha encantado

    • Palmira, Thursday 31 October 2019 Répondre

      Nosotros en la cesta eco nos llegan tanto trozos de enooormes calabazas como minis así que con cada tipo de calabaza vamos improvisando recetas que se adaptan a sus formas ;o)
      Me alegro que te guste la idea.
      Besos,
      Palmira

  • Cuca, Wednesday 30 October 2019 Répondre

    Me encanta la idea. Me ha parecido súper original y una manera riquísima y muy divertida de comer calabaza ¡Besos milª

    • Palmira, Thursday 31 October 2019 Répondre

      Es de estas recetas que en casa han gustado mucho y sé que iremos repitiendo cada vez que tengamos calabazas del tamaño adecuado en nuestra cesta eco.
      En casa voló!
      Besos,
      Palmira

  • ANA, Wednesday 30 October 2019 Répondre

    Me gusta el nombre: "calabaquiche" y por supuesto la idea de hacer así la calabaza y sus ingredientes. No hace falta haberla probado para saber que está muy rica.
    Besos.

    • Palmira, Thursday 31 October 2019 Répondre

      Es una combinación de sabores conocidos que además funcionan la mar de bien juntos.
      Lo del nombre, le di vueltas porque quería que la idea suene bien tanto en castellano como en francés hasta que dije calabaquiche y Polyanna contestó que deje de buscar, que ya teníamos nombre para la receta ;o)
      Besos,
      Palmira