CONFITURE DE MIRABELLES À LA LIQUEUR DE MIRABELLE


La saison des mirabelles bat son plein et comme elle est très courte, il faut en profiter au maximum.

On aime beaucoup ces petits bijoux dorés en tartes toutes simples mais c’est en confiture que je les préfère, sans doute parce que ça me ramène en enfance chez mes grands-parents.

C’était la confiture préférée de ma grand-mère et je me vois encore partant cueillir dans le verger des voisins des grands seaux de mirabelles :O)

Quand j’ai le moral en berne, je file ouvrir un pot de confiture de mirabelles et tout de suite ça va mieux.

Aujourd’hui, j’ai enrichi la recette classique avec un peu de liqueur de mirabelles qui me rappelle elle le café du dimanche avec mon Papy où j’avais le droit de tremper un sucre dans son verre de mirabelle.

Une confiture au bon goût des souvenirs, je ne vois pas de meilleure façon de démarrer la semaine.

Si vous aimez préparer des confitures maison, vous trouverez ici tous mes trucs et astuces pour les réussir à coup sûr.

Et n’oubliez notre tirage au sort pour les 9 ans du blog ici, vous êtes encore à temps d’y participer !

Bonne semaine !

Confiture de MIrabelles et liqueur de mirabelles

Pour 6/7 pots moyens

1,800 kg de mirabelles dénoyautées (moi j’aime bien essayer de ne pas séparer les oreillons pour les retrouver bien entières dans les pots !)

1 kg de sucre à confitures

125ml de liqueur de mirabelle

1 sachet de pectine (facultatif)

1 petit peu de beurre pour enlever l’écume** (facultatif)

Mélanger les mirabelles préparer avec le sucre dans un grand saladier.

Laisser le sucre fondre pendant 2 ou 3 heures, un sirop doit se former autour des fruits. On peut aussi laisser les fruits une nuit au frigo, recouverts de papier film.

Verser le mélange dans la bassine à confiture et amener à ébullition la préparation en remuant régulièrement.

Laisser bouillir 7/10 minutes et rajouter la liqueur de mirabelles.

Tester la consistance selon votre méthode préférée et vérifier la cuisson avec le test de la petite assiette* et selon la texture obtenue, rajouter le sachet de pectine selon les indications du paquet. Laisser bouillir 2 minutes.

Ecumer si besoin (moi j’utilise le truc du petit bout de beurre**).

Dès que le beurre et l’écume ont disparu, mettre en pots la confiture bouillante. Visser les pots ébouillantés et les réserver la tête en bas.

Au bout de 48h si on le souhaite on peut les stériliser*** si on prévoit de les garder longtemps. Par sécurité, on les stérilise toujours comme ça on peut varier les plaisirs chaque année et avoir un large panel de goûts disponibles.

Bon profit!

Quelques informations plus ou moins utiles

* Le « test de la petite assiette » de ma grand-mère

Je n’ai aucun doute sur le fait que ce n’est pas la seule à utiliser cette méthode ou que vous en avez d’autres. Quand on démarre la cuisson de la confiture, on glisse au congélateur une petite assiette (question d’espace disponible dans ledit congélateur j’imagine). Quand la confiture commence à épaissir, généralement quand elle commence à redescendre en volume, on verse une cuillère ou deux de confiture sur la petite assiette froide. Si les gouttes se figent, c’est que la confiture est prête. Sinon il faut prolonger de quelques minutes la cuisson.

Par contre, à la maison on accepte le fait que tous les fruits ne donnent pas la même texture: une confiture de fraises sera toujours plus liquide qu’une à l’orange ou à la banane.

** La méthode dite du petit bout de beurre: c’est aussi simple que de jeter dans notre confiture prise un morceau de beurre (une noix selon la taille de ladite bassine), de bien mélanger et de renouveler s’il reste encore un peu de mousse, On laisse rebouillir 1 minute et c’est parti pour la mise en pots! Cela ne pose aucun souci sur le temps de conservation, on ne sent pas le goût du beurre dans la confiture et ça permet de ne pas gâcher un gramme de préparation contrairement à la méthode avec une écumoire.

*** Comment stériliser une confiture maison

Toutes les étapes du processus en détail ici.

La méthode de la cocotte minute est idéale car elle permet de conserver pendant plusieurs années (plus de 7 ans au vu d’une confiture retrouvée au fond de la cave après un déménagement!) tout en réduisant la quantité de sucre par rapport à la norme.

Une fois notre confiture mise en pots, on retourne les pots, couvercle en bas et on laisse refroidir 48/72h pour que la confiture soit totalement froide. Puis on sort notre cocotte minute et on recouvre le fond avec un torchon plié pour protéger le bas des pots et éviter les chocs des pots en verre. On emballe chaque pot de confiture dans un torchon plié. On installe nos pots bien serrés dans la cocotte minute, attention ils doivent être bien calés pour ne pas s’entrechoquer pendant le processus. On recouvre d’eau (1 voire 2 centimètres au-dessus des couvercles), on ferme notre cocotte minute et quand la soupape siffle, on laisse tourner 5 minutes en pression max si on en dispose.

On laisse les pots refroidir dans la cocotte sans accélérer la sortie de la pression (plusieurs heures), on essuie les pots et on les laisse reposer tête en bas jusqu’à ce qu’ils soient froids à coeur. On peut maintenant les étiqueter pour en profiter toute l’année…

Encore un petit creux…


14 Comments

Leave A Comment

Laisser un commentaire

  • Adita Donaire Martin, jeudi 4 octobre 2018 Répondre

    Muy rica, te ha quedado estupenda, besos

    • Palmira, samedi 6 octobre 2018 Répondre

      Me alegro que te guste!
      Besos y feliz fin de semana.
      Palmira

  • Marhya, lundi 1 octobre 2018 Répondre

    ¡Que buena debe estar! ¡Ay, vaya desayunos! Tentador total. Hace que no hago mermelada... Debería ponerle remedio.
    Besos.

    • Palmira, mardi 2 octobre 2018 Répondre

      En casa nunca nos estamos mucho tiempo sin hacer mermeladas, entre la fruta que me dan, la que dura poco en el mercado y las ideas que me van surgiendo, no paramos jejeje Bueno, sólo cuando me quedo sin potes vacíos para rellenar!
      Besos guapa,
      Palmira

  • charo, lundi 1 octobre 2018 Répondre

    me encantan todas tus mermeladas. Te lo he dicho muchas más veces però es que lo pienso, las haces maravillosas

    • Palmira, mardi 2 octobre 2018 Répondre

      Muchas gracias Charo!
      Me alegro que te gusten, son mi hobby y es que siempre me apetece probar una nueva receta. Y lo bueno es que las ideas son infinitas!
      Besos guapa,
      Palmira

  • rosa, lundi 1 octobre 2018 Répondre

    que delicia de mermelada, yo no tengo costumbre de poner licor en las mermeladas, pero viendo como las haces y habiendolas probado, la próxima que haga le añadiré algún tipo de vino o licor.
    Mil besos y feliz Octubre
    Rosa

    • Palmira, mardi 2 octobre 2018 Répondre

      Lo bueno de añadir algún licor a las mermeladas es que potencian los matices de sabor de la fruta. La mermelada no sabe realmente a dicho alcohol pero si realza mucho el sabor de la fruta y le quita sabor dulce. Es muy curioso pero cuando has probado, vas intentando con muchos licores jejeje
      Ya me contarás!
      Besos guapa,
      Palmira

  • Pilar-recetas económicas sin gluten, lundi 1 octobre 2018 Répondre

    Hola, que rica mermelada! Me pasaré por tu surtido mermeladas que ahora me ha dado por ellas! Y tu una experta!! Que paséis feliz semana! Un besazo

    • Palmira, mardi 2 octobre 2018 Répondre

      Yo soy una adicta a las mermeladas pero bien lo sabes jejeje
      Caseras son menos dulces y mucho más sabrosas que es lo bueno de preparar cosas caseras!
      Si necesitas algún tipo de consejo, aquí me tienes!
      Besos guapa,
      Palmira

  • Chus Nenalinda, lundi 1 octobre 2018 Répondre

    No dudo lo mas minimo que esa mermelada de mirabeles con el licor de mirabeles este de rexupete , te ha quedado de relujo para no variar ,que ganas de meter la mano y dar cuenta de ella.
    Bicos mil y feliz inicio de semana wapa.

    • Palmira, mardi 2 octobre 2018 Répondre

      Es mi pecado la mermelada de mirabelles, si abro el pote, desaparece como por arte de magia. No conozco mejor manera de subirme los ánimos jejeje
      Me alegro que te guste.
      Besos guapa,
      Palmira

  • La Cocinera de Bétulo, lundi 1 octobre 2018 Répondre

    Son tan chiquitinas, pero tan ricas estas ciruelas y en mermelada para rellenar pasteles tienes su sabor para todo el año.
    Besos.

    • Palmira, mardi 2 octobre 2018 Répondre

      Son mis ciruelas favoritas con creces. Son tan aromáticas, suaves, dulces y además me saben tanto a recuerdo que son mi perdición. Y en mermelada es como conservar un poco del fin del verano y de infancia al mismo tiempo...
      Besos guapa,
      Palmira